Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Avec ce premier long métrage chargé de métaphores, Ian Lagarde signe une oeuvre forte et originale, qui se démarque de la production québécoise courante. 

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

On sort de cette spirale gargantuesque aux mille et un repas avec des images plein la tête.

Pascal Grenier Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

All You Can Eat Bouddha est un exercice déstabilisant, inspiré des maîtres du surréalisme, de Bu–ñuel à Fellini en passant par Antonioni et Pasolini. Ce faisant, il est ouvert à toutes les interprétations ­ - sa principale force.

Éric Moreault Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Fable surréaliste hautement métaphorique, All You Can Eat Bouddha nous offre une vision originale qui nous force à oublier ce que l'on sait ou imagine du cinéma québécois. Ian Lagarde signe là un premier long métrage impressionnant.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète