Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

La réalisation simple et éloquente met en valeur l'excellent Joseph Gordon-Levitt, qui nous fait comprendre et vivre chacun des stades du combat de son personnage contre la maladie. Le reste de la distribution est tout aussi solide, et chacune des apparitions de Seth Rogen, Anna Kendrick et Anjelica Huston avive l'instant et complexifie les enjeux.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Très jolie comédie dramatique qui surprend par son métissage de genres et sa distribution d'horizon varié dont tous ses membres jouent à l'unisson, 50/50 demeure un des films américains les plus intelligents et subtils de 2011. Une belle surprise qui ne peut que faire du bien à voir.

Martin Gignac Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Au final, 50/50, malgré sa facture modeste, son apparente simplicité, son soupçon d'irrévérence, s'avère une comédie dramatique formidablement humaine, chaleureuse et pleine d'espoir.

Manon Dumais Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

50/50 se démarque des films habituels sur le cancer. On y est loin des drames larmoyants. Joseph Gordon-Lewitt offre un portrait juste et convaincant d'un jeune patient.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Written by Will Reiser based on his own story, it has a ring of authenticity, especially in the way that the fear is buried under layers of irony, youth's natural defence against unpleasant reality.

Jay Stone Lire la critique complète

Hour

Lire la critique

Fortunately for all involved, that journey is being taken on screen by the always impressive Joseph Gordon-Levitt, who easily makes 50/50 a sure bet.

Joseph Belanger Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

It's really the perfect blend of comedy and tragedy, and among the top-tier of films I've been lucky enough to catch at this year's TIFF. It's a wonderful film, and one that deserves to be appreciated.

Chris Bumbray Lire la critique complète

USA Today

Lire la critique

Yet 50/50 nimbly draws humor out of a young man's illness, walks a tightrope of tragicomedy and touches on all the right points.

Claudia Puig Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

50/50 is not infected with the usual TV tear-jerking and bogus uplift. It's actually hilarious, heartfelt and acted with such no-bull audacity that you'll hate yourself for just thinking you'd hate it.

Peter Travers Lire la critique complète

The New York Times

Lire la critique

50/50, a feel-good and slightly bad comedy-drama about a young man's fight against cancer, aims to put a tear in your eye and a sob in your throat, if not for long.

Manohla Dargis Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Le scénariste Will Reiser (lui-même survivant du cancer) et le réalisateur Jonathan Levine ont su éviter à la fois les trappes de la farce épaisse et les filets de la niaiserie lénifiante, ce film tout-public respecte donc son mandat sans dérapage. En somme, une bonne comédie américaine populaire avec, comme on dit, un bon fond.

Aleksi K. Lepage Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

With a flawless cast, perfect script and impeccable direction, the movie is an answer to the question, “How do you make a real film about a lead character with cancer?” The result is one of the best movies of the year.

Eric Eisenberg Lire la critique complète