réalisateur

studios

  • EuropaCorp
  • Fundamental Films
  • Gulf Films

distributeur

  • Les Films Séville

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Techniquement à la fine pointe, sexuellement au goût d'hier, son film séduit l'oeil avec son orgie d'effets visuels et de trouvailles fantaisiste.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Devoir

Lire la critique

Les clins d'oeil aux canons de la science-fiction sont par ailleurs légion dans cet opulent space opera. À la défense de Besson, les aventures spatio-temporelles de Valérian et Laureline ont fortement influencé plusieurs cinéastes.

Manon Dumais Lire la critique complète

Le Devoir

Lire la critique

Il faut donc excuser beaucoup de libertés pour s'abandonner à cette transposition qui confirme que, pour exister au cinéma, une oeuvre en bande dessinée doit surtout réussir à devenir autre chose. Et c'est cette dilution, cette perte de signal sur la tableau de bord de l'adapation, que Luc Besson rend finalement la plus convaincante.

Fabien Deglise Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Réalisé par un cinéaste aussi talentueux, mais qui ne serait pas éternellement adolescent, ce Valérian aurait probablement pu être très estimable.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Ton Canapé

Lire la critique

Ce n'est pas complètement la faute des têtes d'affiche (on ne leur excusera pas tout, mais bon…), c'est surtout que nous n'avons jamais véritablement accès à ce passé, qui semble pourtant bien riche, entre Valérian et Laureline. La chimie devient donc quasi inexistante.

Charles Lamoureux Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

Dane DeHaan and Cara Delevigne flirt and blast their way through an exquisite universe of silliness.

Alonso Duralde Lire la critique complète

Volture

Lire la critique

I worry that people will minimize Besson’s achievement because of his herky-jerky script, but Valerian and the City of a Thousand Planets is more than the sum of its effects.

David Edelstein Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

Valerian and the City of a Thousand Planets is an utter delight and one of the most gorgeous fantasies to hit the screen in recent memory (...).

Peter Sobczynski Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

Lucy director Luc Besson returns to the realm of sci-fi, serving up an expansive, expensive adventure whose creativity outweighs its more uneven elements.

Peter Debruge Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

French filmmaker behind 'The Fifth Element' returns with a visually sumptuous – and totally flat – space opera.

Peter Travers Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Avec Valerian and the City of a Thousand Planets, le réalisateur Luc Besson livre une adaptation parfois brouillonne mais souvent divertissante de la bande dessinée de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières.

Maude L'Archevêque Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

Valerian is also one of the few movies really worth watching in 3D (...).

Chris Bumbray Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Le spectateur le moindrement perspicace aura compris dès le début que le pire ennemi de l'homme est l'homme (surtout quand il s'agit d'un «méchant» caricatural). On peut dire la même chose du réalisateur dans sa volonté d'être le plus américain des cinéastes européens: il est son pire ennemi. Besson devrait méditer là-dessus.

Éric Moreault Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

It's visually stunning, beautifully prescient in its humanist themes, and while its reach doesn't match its grasp in some respects, you're still left respecting the hell out of the reach alone.

Eric Eisenberg Lire la critique complète