Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

L'entreprise sert avant tout à mettre en valeur Jason Statham et Robert de Niro, qui s'amusent sans trop d'efforts.

Médiafilm Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

If Statham isn't growing as a performer, it's because he arrived fully blown: It's the world that is catching up, and his new film, Killer Elite, provides a showcase of intrigue for his two-fisted unconquerability.

Jay Stone Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Spanning many continents and a revenge plot that's silly beyond belief, Killer Elite masks the true story of a secret British spy ring with tedious, incomprehensible action.

Katey Rich Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

It's a kick-ass action flick that really stands out in Statham's testosterone-packed filmography.

Chris Bumbray Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

The fun, such as it is, is all in the hardass action, and newbie director Gary McKendry delivers the goods.

Peter Travers Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Les deux acteurs principaux sont crédibles en ennemis jurés, mais ni l'un ni l'autre n'a livré une performance qui passera à la postérité. Statham n'a pas pris de galon; on l'a déjà vu plus en forme dans The Bank Job.

Kevin Williamson Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Au final, l'ensemble déçoit, car l'action prime chaque moment sur les enjeux politiques, le réalisateur étant plus préoccupé par le spectaculaire que par la finesse du scénario.

Manon Dumais Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

L'absence d'un véritable point de vue constitue pourtant le principal écueil d'un thriller utilisant des aspects véridiques de l'histoire pour cautionner des scènes d'action spectaculaires.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Efficient, overly formulaic action piece could have been more distinctive but delivers the goods for solid international returns.

Todd McCarthy Lire la critique complète