Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Un regard singulier, universel et intemporel sur les failles des hommes et la faillite de la justice. Un scénario à la fois caustique et bouleversant, qui surprend à tous les tournants. Une mise en scène nerveuse et fluide, impeccable de transparence. Une Frances McDormand frondeuse et digne dans une composition en équilibre parfait entre colère et rédemption. 

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

C'est ce qui est fascinant de ce film, qui n'est surtout pas un drame policier malgré son sujet. Il s'agit plutôt d'une critique sociale, mais aussi un regard particulier sur les contradictions et les émotions complexes qui guident nos actions.

Éric Moreault Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

L'excellente Frances McDormand (dans son plus beau rôle à l'écran depuis Fargo) domine le film par sa présence essentielle.

Pascal Grenier Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Reconnu comme dramaturge, Martin McDonagh signe ici, après In Bruges et Seven Psychopaths, un troisième long métrage remarquable, duquel émane un humour jouissif et très grinçant, même s'il traite sérieusement - sans les éviter - les thèmes graves qu'il aborde au passage. 

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Ton Canapé

Lire la critique

Martin McDonagh parvient à nouveau à livrer un récit à la fois drôle et lourd en émotions, et comportant des personnages hauts en couleurs, dans une comédie noire qui promet d'être certainement la meilleure de l'année.

Gabriel Alexandre Miron Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Three Billboards Outside Ebbing, Missouri est donc un film qui se distingue principalement pour la qualité de son scénario et la force de ses interprètes. S'ajoutent des points boni pour son sous-texte socio-politique d'une brûlante actualité. 

Jules Couturier Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Jusqu'à la toute dernière minute, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri se savoure comme un thriller épique qui a beaucoup de chien.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète