réalisateur

studios

  • Bold Films
  • Brothers Dowdle Productions
  • Living Films

distributeur

  • VVS Films

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Ton Canapé

Lire la critique

Bref, Sans issue est un énième film catastrophe qui mise sur de rocambolesque scènes d’action frisant le ridicule au lieu de construire une histoire crédible poussant à réflexion.

Marie-Claude Lessard Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

 De la violence, de la panique et de la survie extrême, qui invite à surtout à ne pas trop réfléchir...

Sylvie St-Jacques Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

Il suffit de donner les grandes lignes de Sans issue pour comprendre les faiblesses de cette production. 

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

That's the setup for the shamelessly risible and racist No Escape, the screwiest mix of suspense and stereotypes since Michael Bay was a pup.

Peter Travers Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Essentially one long white-knuckle chase fleshed out with minimal dramatic ballast, No Escape is as emotionally nuanced as a punch in throat.

Stephen Dalton Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

Which is not to imply that “No Escape” is entirely devoid of a social conscience.

Justin Chang Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

I wound up having an excellent time with it and it’s well-worth checking out as a solidly crafted piece of entertainment.

Chris Bumbray Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

(...) "No Escape" is an ugly, ugly film from which no one emerges completely unscathed.

Peter Sobczynski Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Cet acharnement à nous tenir en haleine coûte que coûte empêche définitivement No Escape d’être un bon film... 

Sébastien Veilleux Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

La dernière séquence du film comporte une ironie certaine puisque le Vietnam est maintenant un havre pour ces Américains.

Luc Chaput Lire la critique complète