réalisateur

scénariste

distributeur

  • Filmoption International

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

À travers une mise en scène délicate, Deborah Chow fait en outre preuve d'une grande sensibilité dans sa manière d'aborder le sujet douloureux du deuil de l'enfant à naître, un enfant, qui plus est, dont la présence physique continue d'habiter l'héroïne.

François Lévesque Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Certaines scènes et des passages du film s'étirent dans le temps, d'autres n'atteignent pas la force escomptée, mais le bilinguisme et la montréalité du film compensent certaines faiblesses du scénario.

Émilie Côté Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

There are no easy answers, but Cho asks some provocative questions while establishing herself as a strong new voice in Canadian cinema.

T'Cha Dunlevy Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Pourtant on ne peut jeter la pierre à Deborah Chow, qui, malgré une histoire assez peu crédible, a réussi à monter un film relativement juste, en prenant soin de ne pas tomber dans trop d'excès de mélodrame ou de discours moralisateur.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

The High Cost of Living est un titre attachant et satisfaisant qui mérite le déplacement principalement pour ses thèmes abordés et l'apport de ses deux têtes d'affiche.

Martin Gignac Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Enfin, bien qu'on nous propose une romance improbable, nous nous laissons prendre au jeu grâce à la chimie opérant entre Isabelle Blais, nuancée, et Zach Braff, attachant.

Manon Dumais Lire la critique complète