réalisateur

producteur

scénariste

studios

  • Sierra / Affinity
  • Lionsgate
  • Cinema Seven Productions

distributeur

  • VVS Films

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

En revanche, le récit, très mince, a tendance à s'étirer, sans faire l'impasse sur les clichés du genre et les postures existentielles plutôt creuses du protagoniste à la croisée des chemins.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Ça semble être n'importe quoi? Ça l'est. En France, le film porte le titre de Joker. On pourrait couper le «r».

Sonia Sarfati Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

C’est bigrement amusant, musclé, dynamique, d'un humour sournois et comme toujours, Jason Statham brille par sa silhouette plastique presque volontairement désérotisée, quoique bien expressive.

Élie Castiel Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Wild Card n'est pas assez bien construit pour reposer uniquement sur le talent de son personnage principal ni ne met en scène suffisamment d'action pour satisfaire les adeptes de West et de Statham.

Steve Tilley Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

It's kind of a shame that the film feels compelled to interrupt this feeling with violence. There's less than you might be expecting, and I'd be remiss if I didn't say those scenes are fun in the most gratuitously brutal ways (...).

Odie Henderson Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

By doubling down on a movie that yearns to be both introspective and bone-crunchingly cool, Wild Card overplays its hand.

Jordan Mintzer Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Parfois un film d'action, parfois un drame intériorisé, Wild Card aspire à être plus que la série B musclée qu'il semble être en apparence. L'effort est louable, mais raté.

Olivier Bouchard Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

The ending is a little abrupt, and the final ultra-violent action scene feels like it was tacked-on to appeal to Statham's core audience. Something subtler would have been better.

Chris Bumbray Lire la critique complète