réalisateur

producteur

studios

  • Les Films du Poisson
  • Taylor Media
  • Screen Australia
  • Arte France cinéma

distributeur

  • Métropole Films Distribution

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

La réalisation souple de Bertuccelli illustre aussi bien le quotidien dans une campagne australienne austère et magnifique, que les puissantes forces de la nature venues dicter leur destin à ces êtres en reconstruction.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

La vie reprend et Julie Bertucelli la filme dans sa simplicité quotidienne et dans sa complexité émotionnelle. Entre les deux, l'arbre et la nature envahissante s'imposent. La leçon de vie est là, incontournable, apaisante.

Mario Cloutier Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

La petite blonde joue bien, autant qu'elle tape sur les nerfs. Nouvelle approche du deuil? Non. Tout dans le film veut transmettre une émotion organique et sensuelle, mais rien n'y fait et l'intérêt pour cette famille qui surfe sur sa peine se dilue.

Juliette Ruer Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

On paper, it sounds like first-class flaky fare. But somehow the movie, a French-Australian co-production that closed the Cannes Film Festival last year, works, and the result is a memorable, quite moving piece.

Brendan Kelly Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Charlotte Gainsbourg brille de mille feux dans L'arbr» de Julie Bertuccelli, un drame honorable au symbolisme parfois trop chargé qui est alimenté par un sujet incendiaire et un traitement doux amer.

Martin Gignac Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Rarement un film sur le deuil n'aura été aussi lumineux que L'arbre. De fait, Bertuccelli s'éloigne totalement du mélo en filmant avec tendresse la vie quotidienne d'une famille endeuillée dans un huis clos joliment bordélique.

Manon Dumais Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Julie Bertuccelli établit d'emblée un parallèle très convaincant entre l'expression des sentiments refoulés et une nature omniprésente dans le moindre geste de la vie quotidienne, de ces grenouilles qui bouchent les canalisations à une tempête homérique.

Jean-Philippe Guerand Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

Tout en s'arrêtant à l'orée du fantastique, L'Arbre séduit par sa beauté et son étrangeté volontairement dénuée de psychologie.

Marie Sauvion Lire la critique complète

L'Express

Lire la critique

Même si elle ne va jamais aussi loin que Peter Weir ou Jane Campion dans le rapport entre l'homme et la nature (le film se déroule en Australie), Bertuccelli s'invite dans un genre mélo-fantastique peu exploité. Il lui aurait juste fallu l'aborder avec davantage de conviction.

Julien Welter Lire la critique complète

Le Point

Lire la critique

Bertuccelli échappe à la lourdeur du symbolisme et parvient, sur un thème tragique, à nous emmener dans un conte délicat, déphasé et parfois poétique.

François-Guillaume Lorrain Lire la critique complète