Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Dans une composition qui semble moins inconfortable, Marie-Ève Pelletier apporte au film ses rares instants d'authenticité.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Comment traiter de la vieillesse et de la maladie au cinéma sans tomber dans le mélodrame? Le réalisateur Bernard Émond y parvient avec délicatesse dans Le journal d'un vieil homme, même si le film demeure très sombre.

Daphné Bédard Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Malgré son pessimisme alarmant, le film pourra peut-être créer un effet contraire chez le spectateur.

Miryam Charles Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

S’accordant aux quatuors de Chostakovitch, les images, d’une éloquente sobriété, respectent l’univers feutré de l’intellectuel, ses incursions dans la nature, ses déambulations empreintes de pensées et de questionnement.

Patricia Robin Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

On se laisse donc porter par cette histoire de vie, de mort, de regrets, de souvenirs, de réminiscences, tout en savourant chaque instant et en en appréciant la lenteur et la douceur.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Il laissera songeur son spectateur, happé, remué…

Syril Tiar Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Cela dit, même si ce film est une bonne nourriture pour l'âme, il reste que la vision qu'il propose n'incite guère à l'optimisme.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Reprenant plusieurs thèmes chers à son oeuvre précédente, Le journal d’un vieil homme est une œuvre statique, filmée façon pièce de théâtre.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

(...) moins film à thèse que les précédents, mais autrement plus sensible et vulnérable.

François Jardon-Gomez Lire la critique complète