studios

  • Decia Films
  • Amazonas Images
  • Solares Fondazione delle arti

distributeur

  • Métropole Films Distribution

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Davantage qu'un inventaire ou un bilan biographique, cet excellent documentaire brosse le portrait lumineux d'un homme, de son époque et de son expérience du monde, à travers deux regards croisés.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Sebastião Salgado jette néanmoins un regard lucide sur son oeuvre en proposant un éclairage inédit sur son travail. Et sa vie.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Le sel de la terre est un documentaire fabuleux (...). Du grand cinéma.

Éric Moreault Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Le scénario de Wenders et Salgado fils permet de montrer comment un économiste brésilien, réfugié à Paris à cause de la dictature dans son pays, a employé des moyens autres pour décrire par le menu les liens qui nous unissent, mais peuvent aussi nous déchirer.

Luc Chaput Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

C’est tout aussi humblement qu’il laisse sa marque subtile sur ce film touchant et profond qui  rend un vibrant hommage à un artiste marquant.

Éloi Mayano-Vinet Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Dans sa dernière partie, Le sel de la terre s’égare un peu, se consacrant un peu trop longuement à l’intérêt de Salgado pour l’agriculture et à la terre de ses parents. Un égarement qu’on préfère voir plutôt comme une touchante maladresse de la part d’un cinéaste en totale admiration pour son sujet… 

Sami Gnaba Lire la critique complète

Libération

Lire la critique

Le lien entre les deux parties est assez lâche, on a un peu l’impression que deux films ont été collés artificiellement.

Natalie Levisalles Lire la critique complète

L'Express

Lire la critique

L'analyse précise du travail du photographe aurait sans doute été plus captivante ; elle n'est que survolée pour laisser place au simple portrait d'un homme, certes passionnant, mais sur lequel un film reste à faire.

Éric Libiot Lire la critique complète