réalisateur

producteur

scénariste

studios

  • Les Films du Worso
  • M141 Productions
  • Films de Force Majeure

distributeur

  • Axia Films

Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

L'ensemble, écrasé par le soleil, exprime une pudeur des sentiments, en opposition à la nudité et les scènes de sexualité, montrées sans retenue. Le contraste a pour effet de créer une tension sourde, soutenue jusqu'au dernier acte.

Médiafilm Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

La fiction, gorgée de lumière, hédoniste et policière de Guiraudie, où s'imbriquent le sexe et la mort, s'affirme tout autant comme un conte philosophique, politique et moral.

Jacques Kermabon Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

En plus de se distinguer avantageusement grâce à son approche très cinématographique, Guiraudie a aussi écrit des dialogues ciselés au scalpel.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Avec ce film qui tient autant de l'observation sociale que du thriller, sans être jamais ni l'un ni l'autre, Alain Guiraudie nous offre surtout un conte de fée moderne (les trois personnages principaux incarnent d'ailleurs l'intrépide attiré par le danger, le grand méchant loup et le bon prince protecteur et rassurant) à ne manquer sous aucun prétexte... mais pour adultes très avertis uniquement!

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Télérama

Lire la critique

Alain Guiraudie filme un rituel implacable. Et le temps, immobile.

Pierre Murat Lire la critique complète

Libération

Lire la critique

Guiraudie, en transe au fil de son film, devient toujours plus précis, impérieux et extralucide dès lors qu'il a trouvé dans un spasme la formule alchimique vibrante qui lui permet de passer du plan cul au plan de cinéma.

Didier Péron Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Ce qui est admirable ici, c'est l'aisance absolue de la mise en scène, sa manière, relâchée et souveraine, de prendre en charge mille enjeux contradictoires : une vanne à triple sens, la montée du désir, la pureté de l'eau, le surgissement de l'étrange, d'une inquiétude, qui gagne peu à peu le corps du film comme du lierre.

Guillaume Loison Lire la critique complète

L'Express

Lire la critique

D'aucuns se moqueront du naturalisme forcené et prêtant parfois à sourire (ah! ce débat d'idées sur la Renault 25...), on préférera souligner, chez Guiraudie, la maîtrise du dispositif, finalement assez subjuguant.

Christophe Carrière Lire la critique complète