Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

L'humour potache, volontiers vulgaire, est d'une redoutable efficacité, la distribution ne ménage pas son enthousiasme, et le personnage campé par Seann William Scott, épatant dans un contre-emploi, reste attachant et vrai malgré les gros traits du tableau.

François Lévesque Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

À première vue, le film de Michael Dowse n'est pas vraiment plus brillant que son personnage principal. Mais pris pour ce qu'il est, ce n'est pas non plus un navet fini.

Jean-Christophe Laurence Lire la critique complète

Journal de Montréal

Lire la critique

Une fois n'est pas coutume : on vous recommande fortement la version doublée à la québécoise qui renferme plusieurs répliques savoureuses et drôlement vulgaires qui pourraient bien devenir culte.

Maxime Demers Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Goon se paye la traite en matière de batailles et de claques sur la margoulette. C'est gros, violent, sans aucune subtilité. Le sang gicle, les dents s'envolent, parfois au ralenti, sur fond d'opéra de Puccini, bref il faut être capable d'accepter d'emblée la proposition pour apprécier le spectacle.

Normand Provencher Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Les répliques savoureuses ne se succèdent peut-être pas autant que dans la production culte Slap Shot, mais elles font rapidement leur effet. Rien n'est à prendre au sérieux ou au pied de la lettre, évidemment. Le divertissement est roi et dans l'ensemble, Goon livre la marchandise.

Martin Gignac Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Portant sur l'acceptation de soi et la tolérance, ce récit d'apprentissage se décline en une irrésistible comédie politiquement incorrecte où les répliques, corsées et bien crues, font mouche.

Manon Dumais Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Seann William Scott plays against type in surprisingly funny, unsurprisingly lowbrow hockey flick.

John DeFore Lire la critique complète