réalisateur

scénariste

studio

  • Les films du 24

distributeur

  • Métropole Films Distribution

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le réalisateur d'Il y a longtemps que je t'aime décrit avec sensibilité la crise existentielle d'un homme vieillissant, mais en s'appuyant sur un récit aux rebondissements artificiels, aux dialogues trop écrits et aux personnages secondaires manquant de profondeur. Les talentueux comédiens ne sont cependant pas en cause.

Médiafilm Lire la critique complète

Affaire de gars

Lire la critique

Certains souligneront la performance des acteurs et la délicatesse avec laquelle on aborde des thèmes importants de la vie, alors que d'autres lui reprocheront ses quelques longueurs et le traitement superficiel de certains éléments.

Philippe Michaud Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

La fin du film donne une sensation d'inachevé alors que la catharsis qui doit avoir lieu ne se réalise pas, ou tout au plus n'offre qu'un dénouement totalement artificiel. Dommage car il s'agit d'un réalisateur qui a été plus convaincant dans ses deux premières productions, nous laissant des promesses malheureusement non tenues.

Robert Abele Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

Avant l'hiver est donc un film mélancolique sur les non-dits et le temps qui passe. Un film esthétique qui générera une foule d'émotions et de questions que l'on s'entête parfois à garder enfouies au fond de soi. Bref, le genre de film qui dure en nous bien après le visionnement.

Véronique Harvey Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Le plus regrettable est qu'il avait suffisamment d'éléments et d'idées de scénario pour nous entraîner vers une réflexion passionnante sur la filiation. Malheureusement, il se contente de nous prouver par l'exemple qu'à force de vouloir en dire trop de manière trop évidente, on peut finir par se perdre.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Cela dit, il fait bon voir Daniel Auteuil moduler à la perfection - et avec beaucoup de sobriété - le trouble qui anime son personnage. Les trois acteurs qui l'entourent sont aussi impeccables. Dommage que Claudel n'ait pas su trouver le bon équilibre entre les deux pôles de son histoire.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Télérama

Lire la critique

L'écrivain Philippe Claudel aime le cinéma français consistant, ambitieux. Tant mieux. Mais il en donne une version trop traditionnelle, trop tranquil­le.

Frédéric Strauss Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Entre drame et thriller, un troisième long-métrage aux accents mélancoliques qui rappelle l'ambiance des films de Sautet.

Martine Noratz Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

Ce film sur les non-dits, le temps qui passe, les battements du coeur malgré l'âge qui vient, et sur l'amitié aussi, est troublant. Il est servi par des acteurs au diapason d'une histoire en demi-teintes, en particulier Auteuil, qui joue formidablement sur l'ambiguïté de son personnage. 

Alain Grasset Lire la critique complète

Le Monde

Lire la critique

De fait, Avant l'hiver garde quelques longueurs en dépit d'une mise en scène assez resserrée et d'une méfiance sensible vis-à-vis de la tentation d'éterniser les plans.

Noémie Luciani Lire la critique complète