Prince of Persia : Les sables du temps

Version en français
v.o.a. : Prince of Persia: The Sands of Time
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h56

Genre

Aventures

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

28 mai 2010

Date de sortie du DVD

14 septembre 2010

Synopsis

Grâce à l'audace et au courage du prince Dastan, ses frères et lui s'emparent avec succès du royaume de la princesse Tamina. Comme butin de guerre, Dastan s'empare d'une ancienne dague, qui se révèlera être l'arme ultime permettant de libérer les sables du temps. Injustement accusé du meurtre de son père, le prince sera éventuellement forcé de s'enfuir avec la princesse, afin de découvrir la vérité et de rétablir la justice. Mais rapidement, sa quête prendra une ampleur insoupçonnée, qui le forcera bientôt à lutter pour l'avenir entier de l'humanité et l'amour intemporel de la belle princesse.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Producteurs

Studio de production

  • Walt Disney Pictures
  • Jerry Bruckheimer Films

Distributeur au Québec

  • Walt Disney Pictures Canada
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Dans ce contexte peu subtil, les interprètes jouent leur partition avec conviction.

Le Soleil
50%
Valérie Lesage
Cote: ** 1/2

Au final, ce film est une sorte de conte de fées travesti en film d'action avec une composante fantastique. Et tout au long, on cherche à en mettre plein la vue, plus que plein l'esprit.

USA Today
50%
Claudia Puig
Cote: ** out of four

Prince of Persia: The Sands of Time transcends its origins as a video game, but just barely. It's not the grand scale action-adventure it aspires to be, but this faux epic does offer family-friendly entertainment.

Cinema Blend
50%
Josh Tyler
Cote: 2,5 étoiles

Desert movies should be as sprawling and epic as the never ending sand dunes on which they take place. But Prince of Persia, despite epic aspirations, feels slight, small, empty, and worst of all forgettable.

La Presse
60%
Sonia Sarfati
Cote: 3 étoiles

On a l'impression qu'encore une fois, toute l'énergie et tous les sous sont allés à ceux dont le rôle est de jeter de la poudre (du sable?) aux yeux, au détriment de ceux qui ont à échafauder l'histoire. Ainsi, malgré des scènes d'action punchées et un rythme rapide, ça piétine, ça se répète et, souvent, ça ne tient pas vraiment debout.

The New York Times
Manohla Dargis

For the most part this is perfectly painless mush. The movie is irrepressibly silly - what were you expecting? - but a few hours of Mr. Gyllenhaal jumping around in leather and fluttering his long lashes has its dumb-fun appeal, as does the sight of Mr. Molina planting a kiss on an ostrich in a big-screen spectacle that's as much indebted to newfangled technologies as to old-fashioned Hollywood narrative strategies.

Voir
40%
Guillaume Fournier
Cote: 2 étoiles

Une bonne moitié du film apparaît ainsi comme étant totalement superflue, et ennuie dramatiquement par sa banalité et son manque de rythme. Un "blockbuster" à éviter, donc...

Lecinema.ca
40%
Martin Gignac
Cote: 2 étoiles

Adaptation spectaculaire mais d'une fadeur abyssale d'un populaire jeu vidéo, Prince of Persia rappelle qu'il ne faut pas nécessairement mélanger les médias. À moins d'avoir un scénario digne de ce nom, ce qui n'est vraiment pas le cas ici.

The Gazette
70%
Katherine Monk
Cote: 3,5 out of five

Finding just the right balance between summer kitsch and slick action, Prince of Persia is everything it had to be - and a little bit more.

The Los Angeles Times
Betsey Sharkey

Jake Gyllenhaal is never quite right as Dastan, but Gemma Arterton, Alfred Molina and the visual effects and camerawork impress.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.