Le sel de la terre

Version originale en français avec sous-titres en francais
v.o.f.s.-t.a. : The Salt of the Earth
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h50

Genre

Documentaire

Origine

  • France
  • Brésil
  • Italie

Date de sortie au Québec

24 avril 2015

Date de sortie du DVD

14 juillet 2015

Synopsis

Sebastiao Salgado a abandonné une carrière prometteuse en économie pour se consacrer à la photographie. Peu présent à la maison auprès de son épouse et de ses enfants, le Brésilien a multiplié les projets aux quatre coins de la planète où il a témoigné de la guerre, de la souffrance et de la migration de populations. Marqué par un profond souci pour la condition humaine, il a repris la ferme familiale tombée en décrépitude pour la sauver, ce qui l'a amené à poser son regard sur la nature, ses paysages et ses animaux.

Synopsis © Cinoche.com

Studio de production

  • Decia Films
  • Amazonas Images
  • Solares Fondazione delle arti

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Martin Bilodeau
Cote: 3 (Très bon)

Davantage qu'un inventaire ou un bilan biographique, cet excellent documentaire brosse le portrait lumineux d'un homme, de son époque et de son expérience du monde, à travers deux regards croisés.

Le Soleil
80%
Éric Moreault
Cote: 4 étoiles

Le sel de la terre est un documentaire fabuleux (...). Du grand cinéma.

La Presse
70%
Marc-André Lussier
Cote: 3 1/2 étoiles

Sebastião Salgado jette néanmoins un regard lucide sur son oeuvre en proposant un éclairage inédit sur son travail. Et sa vie.

Séquences
70%
Luc Chaput
Cote: 3 1/2 étoiles

Le scénario de Wenders et Salgado fils permet de montrer comment un économiste brésilien, réfugié à Paris à cause de la dictature dans son pays, a employé des moyens autres pour décrire par le menu les liens qui nous unissent, mais peuvent aussi nous déchirer.

Séquences
70%
Sami Gnaba
Cote: 3 1/2 étoiles

Dans sa dernière partie, Le sel de la terre s’égare un peu, se consacrant un peu trop longuement à l’intérêt de Salgado pour l’agriculture et à la terre de ses parents. Un égarement qu’on préfère voir plutôt comme une touchante maladresse de la part d’un cinéaste en totale admiration pour son sujet… 

Cinémaniak.net
80%
Éloi Mayano-Vinet
Cote: 4 coeurs

C’est tout aussi humblement qu’il laisse sa marque subtile sur ce film touchant et profond qui  rend un vibrant hommage à un artiste marquant.

L'Express
Éric Libiot

L'analyse précise du travail du photographe aurait sans doute été plus captivante ; elle n'est que survolée pour laisser place au simple portrait d'un homme, certes passionnant, mais sur lequel un film reste à faire.

Libération
Natalie Levisalles

Le lien entre les deux parties est assez lâche, on a un peu l’impression que deux films ont été collés artificiellement.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.