La captive

Version en français
v.o.a. : The Captive
v.o.a.s.-t.f. : La captive
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Doublé au Québec

Durée

1h53

Genre

Suspense policier

Origine

  • Canada

Date de sortie au Québec

5 septembre 2014

Date de sortie du DVD

3 mars 2015

Synopsis

Il n'a fallu que quelques minutes d'inattention de la part de Matthew pour que sa fille Cassidy disparaisse sans laisser de traces. Pendant huit ans, l'équipe d'enquêteurs dirigée par Nicole a bien tenté d'élucider le mystère entourant cet enlèvement, mettant elle-même, sans le vouloir, sa vie en danger. Lorsque Cassidy refait subitement surface sur le web, l'espoir renaît chez Matthew, sa femme et le service de police. Tout porte à croire, cependant, que la jeune fille gardée en captivité est désormais utilisée comme appât par un groupe de kidnappeurs pour piéger leurs futures victimes.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Ego Film Arts
  • The Film Farm

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Martin Bilodeau
Cote: 5 (Moyen)

Hélas, le film tombe en panne de moteur au bout de trente minutes, sous l'assaut d'invraisemblances, de personnages caricaturaux, de développements boursouflés et d'allers-retours dans le temps artificiels.

Médiafilm
40%
André Lavoie
Cote: 2 étoiles

Et que dire de la conclusion bancale de ce parcours sinueux, dont les invraisemblances finissent par devenir d'amusantes distractions après tant de circonvolutions inutiles, celles d'un auteur dont l'oeuvre semble figée dans un trop long hiver canadien.

Séquences
30%
Élie Castiel
Cote: 1,5 étoile

À l'instar des paysages, par contre bien saisis et cadrés majestueusement par Paul Sarossy, le nouvelle production du réalisateur, autrefois inspiré, est glaciale, rendant les personnages distants, sans âme.

La Presse
40%
Marc Cassivi
Cote: 2 étoiles

Le constat est d'autant plus cruel, je le répète, que les 30 premières minutes de The Captive, avec ses jeux d'images vidéo, ses mises en abyme et ses ellipses ingénieuses, donnent l'impression qu'Egoyan renoue avec le cinéma de ses « belles années ». Des promesses malheureusement non tenues.

Agence QMI
40%
Liz Braun
Cote: 2 sur 5

La dernière partie du film est complètement déconcertante. Enlèvements et retrouvailles se succèdent, réalisés de manière maladroite et bizarre.

Cinéfilic
60%
Martin Gignac
Cote: 3 étoiles

Bien sûr, on aurait aimé que l'effort soit encore plus maîtrisé, plus implacable, surtout dans sa dernière ligne droite. Le scénario s'enfarge parfois les pieds dans le tapis des invraisemblances et la finale est bâclée, pour ne pas dire ratée.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.