réalisateur

producteur

scénariste

Liens

Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Mais le rendu est trop approximatif et naïf, l'intrigue, trop diffuse, pour que le film prenne valeur de document historique. (...) l'interprétation affectée de Matthias Hungerbuhler, dans la peau de l'instituteur, brise un peu l'harmonie.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

Haupt's film moves along agreeably enough for a while, and the intercutting between the film's real-life subjects, now at an advanced age, and their dramatized adventures almost 60 years ago, convincingly creates a rooting interest.

Glenn Kenny Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Au-delà de la fiction et de la réalité, les personnages (réels et fictionnels) nous racontent leur vie de manière extrêmement touchante, sentiment renforcé par la sobriété de la mise en scène de Stefan Haupt.

Miryam Charles Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

Their romance is sweetly articulated by the subjects and actors alike, but is most gripping as a catalyst for Ernst's own self-acceptance and political awakening.

Guy Lodge Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

(...) The Circle has a sincerity and an honesty that shames far more expensive but over-polished dramas. Plenty of movies have happy endings; The Circle shows you both the happy ending and the incredibly hard work it took to get there.

James Rocchi Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Très bien réalisé, interprété et mis en image, le film renvoie à notre propre actualité en montrant que les libertés acquises restent toujours vacillantes et ne doivent pas être prises pour acquises et définitives.

Benoît Rey Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

(...) la mise en scène, rapide, un tant soit peu rapide et se nourrissant des documents de cette période comme s'il s'agissait d’un reportage télévisé. (...) Côté fiction, les interprètes sont par contre bien dirigés et ceux-ci font de leur mieux pour rendre leurs personnages aussi crédibles que possible.

Élie Castiel Lire la critique complète