Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Qu'à cela ne tienne, la réalisation bien maîtrisée demeure rythmée et cinétique, sans succomber à la tentation des effets de montage. Vaughn, qui décoche ici et là des clins d'oeil à ses confrères Guy Ritchie et Quentin Tarantino, réussit en outre à forger de bons moments de tension, puis à les faire durer.

François Lévesque Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Everything else about Kick-Ass is pretty fresh, and that's a significant accomplishment, considering the movie is little more than a collection of familiar post-Reservoir Dogs action sequences with a lovable schmuck at the centre.

Katherine Monk Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Gleefully amoral and almost sinfully entertaining, Kick-Ass is a smart and smart-alecky takedown of the superhero era that never quite comes up with the ideas to match its bravado. It zips along with such energy and bravado that nearly any audience will be captivated, but a slow second act reveals a few seams beneath the ultra-smooth polish, and at the end it's hard not to be frustrated that the movie so nearly reaches perfection.

Katey Rich Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Yet even when it's not offending or contradicting, Kick-Ass has a real problem being accessible to anyone who isn't already comic nerd. The movie's filled with all kinds of subtle, geeky references to obscure comic knowledge which most people are simply never going to get or for that matter get interested in. Without an intimate understanding of those references, without hanging around in a comic book shop and spending a few hours studying, a lot of the movie falls flat.

Josh Tyler Lire la critique complète

The New York Times

Lire la critique

Fast, periodically spit-funny and often grotesquely violent, the film at once embraces and satirizes contemporary action-film clichés with Tarantino-esque self-regard - it's the latest in giggles-and-guts entertainment.

Manohla Dargis Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Sans être parfait (le rythme pourrait être plus soutenu pendant le premier tiers du récit, notamment), Kick-Ass est néanmoins l'un des films les plus distrayants à avoir pris l'affiche en 2010 à ce jour. Peut-on espérer avoir droit à une suite?

Kevin Laforest Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

La désinvolture de l'interprétation rend également les personnages particulièrement attrayants. Aaron Johnson et Christopher Mintz-Plass semblent rivaliser d'audace dans le pathétisme ambiant, alors que Mark Strong est toujours parfait en méchant qui passe son temps à blasphémer. C'est toutefois l'autre tandem de super-héros qui leur vole la vedette. Hit Girl est une fantastique boule d'énergie qui frappe et tue presque tout ce qui bouge du haut de ses 11 ans. Un hilarant exploit relevé haut la main par Chloë Grace Moretz. À ses côtés, Nicolas Cage multiplie les allusions savoureuse, se plaisant à en mettre beaucoup trop, ce qui ne peut que faire rire instantanément.

Martin Gignac Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Le résultat: une bande dessinée qui, soudain, s'anime sous nos yeux. Se déploie en action et en humour grinçant, dans la naïveté puis le gore, sans jamais laisser oublier ses origines. Et se termine, bien sûr, sur une possibilité de suite. Réjouissant.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

USA Today

Lire la critique

The adventures of the teenage Kick-Ass are often hilarious, but it's a father-daughter pair of vigilantes - Big Daddy and Hit-Girl - who steal the movie. Chloe Moretz (of (500) Days of Summer) is terrific as the fearless and foul-mouthed 11-year-old Hit-Girl.

Claudia Puig Lire la critique complète