Whiskey Tango Foxtrot

Version en français
v.o.a. : Whiskey Tango Foxtrot
4 mars 2016

La prison bleue

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Whiskey Tango Foxtrot n'est pas un film qu'on attendait impatiemment, peut-être est-ce d'ailleurs pourquoi il est si rafraîchissant et réconfortant. Un peu clichée, prévisible, doux-amère, la comédie dramatique n'est certainement pas parfaite, mais elle possède ce petit je-ne-sais-quoi qui arrive à nous faire oublier ses défauts pour nous amener à voir que ses formidables qualités.

Tina Fey livre ici sa meilleure performance au cinéma. Il est évident que nous ne lui avions jamais vraiment donné la chance de démontrer ses aptitudes dramatiques, la cataloguant strictement dans des rôles humoristiques, mais la comédienne démontre aujourd'hui ses compétences de tragédienne et nous prouve qu'elle peut assumer sans peine un rôle plus sérieux. Fey est parvenue à créer une protagoniste forte et humaine à laquelle on s'attache aussitôt. La journaliste Kim Baker n'a pas la stature d'une héroïne de cinéma et pourtant elle nous émeut et nous trouble. Tina Fey arrive aussi à faire ce qu'elle fait de mieux : nous faire rire, malgré le contexte plutôt sérieux.

Le personnage de l'autre journaliste féminine, installée dans le même hôtel que Baker, apporte également beaucoup au récit. Belle et confiante (un 10 en Amérique, un 15 en Afghanistan), la reporter, jouée par Margot Robbie, prend Baker sous son aile et l'introduit aux plaisirs du Moyen-Orient. Cette facette plus libertine de la vie des journalistes pendant leur séjour en zone de guerre en est une plutôt intéressante. Découvrir l'Afghanistan à travers ses bordels/restaurants chinois/karaoké s'avère une expérience pour le moins différente et nouvelle.

Le film dépeint également une histoire d'amour peu orthodoxe, celle entre Baker et un photographe écossais du nom de Iain MacKelpie, brillamment joué par Martin Freeman. Heureusement, celle-ci ne paraît pas artificielle comme d'autres qu'on a introduits de force dans ce genre de récit militaire. La liaison qu'entretiennent les deux amants donne d'ailleurs droit à l'une des séquences les plus enlevantes du film.

Whiskey Tango Foxtrot emprunte un point de vue plus féministe que les autres drames de guerre. Le film démontre que la guerre dans les pays musulmans est plus difficile pour les femmes que pour les hommes. La journaliste doit entre autres faire arrêter tout l'escadron afin que les soldats surveillent ses arrières pendant qu'elle urine dans un buisson, mais d'un autre côté, les femmes du village se confient à elle, et elle obtient ainsi des informations privilégiées que ses collègues masculins n'auraient jamais obtenues. La guerre en Afghanistan vue par les yeux d'une femme journaliste en est une bien différente que celle que les hommes ont décrite.

Il y a d'innombrables failles dans Whiskey Tango Foxtrot; sa finale trop politiquement correcte, ses positions souvent obtuses sur la guerre, ses tentatives gâchées d'éviter le stéréotype, mais reste qu'on ne peut s'empêcher d'aimer Whiskey Tango Foxtrot. Tina Fey et son scénario habilement construit font de nous des cinéphiles attentifs et ultimement comblés.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Elizabeth Lepage-Boily

Mes dernières critiques

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.