Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

Version en français
v.o.a. : You Will Meet a Tall Dark Stranger
v.o.a.s.-t.f. : Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h38

Genre

Comédie dramatique

Origine

  • États-Unis
  • Espagne

Date de sortie au Québec

29 octobre 2010

Date de sortie du DVD

15 février 2011

Synopsis

Sally et Roy sont ensemble depuis plusieurs années. Sally voudrait fonder une famille avec son conjoint, mais ce dernier est hésitant, préférant s'acharner à l'écriture de son prochain roman plutôt qu'à envisager à son futur. Roy est fasciné par une voisine, une jeune femme toujours vêtue de rouge qu'il aime regarder jouer de la guitare à travers la fenêtre de son bureau. Pendant ce temps, la mère de Sally, Helena, consulte une voyante pour se faire rassurer sur son avenir, plus fragile depuis que son mari l'a quittée pour une prostituée deux fois plus jeune que lui.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Mediapro
  • Gravier Productions

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Martin Bilodeau
Cote: 4 (Bon)

S'il ne manque pas de charme, l'exercice affiche lui-même quelques signes d'usure, rendus plus évidents par une distribution cinq étoiles qui, à l'écran, manque d'unité.

24imag
Éric Fourlanty

You Will Meet a Tall Dark Stranger ne révolutionne en rien l'œuvre que le cinéaste construit de film en film mais c'est l'un des plus aboutis, et ce, jusque dans le flottement final dans lequel il nous laisse. En effet, rarement a-t-on vu une conclusion aussi ouverte et des personnages autant laissés à eux-mêmes, encore plus perdus à la fin qu'au début.

Lecinema.ca
60%
Martin Gignac
Cote: 3 étoiles

Dommage que malgré ses bons moments, ses nombreux rires procurés et la qualité de sa distribution, You Will Meet a Tall Dark Stranger semble finalement un peu inabouti, et qu'il risque de s'oublier aussi rapidement que Scoop et Melinda and Melinda.

Voir
50%
Manon Dumais
Cote: 2,5 étoiles

On sent bien dans ces chassés-croisés amoureux une part irrésistible de cynisme, mais un peu plus de folie aurait certes aidé à faire passer le lourd pessimisme, pour ne pas dire nihilisme, émanant du film. Et pourquoi pas un peu de tendresse pour ses personnages qu'il prend plaisir à humilier? Forte d'un brillant casting, la réalisation manque cependant de vernis et la photographie est plutôt terne.

The Gazette
60%
Katherine Monk
Cote: 3 stars (out of five)

And yet, for all their foibles, and all their self-absorption, these people have a certain charm because they are, after all, Woody Allen characters. Watching them wriggle and squirm and crawl into self-created corners is half the fun.

La Presse
70%
Marc-André Lussier
Cote: 3,5 étoiles

Évidemment, c'est intelligent. C'est parfois même brillant. Le prolifique auteur-cinéaste a écrit de magnifiques dialogues, que les acteurs prennent visiblement plaisir à se mettre en bouche.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.