Une histoire d'amour et de ténèbres

Version originale en hébreu avec sous-titres en français
v.o.héb.s.-t.a. : A Tale of Love and Darkness
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h38

Genre

Drame

Origine

  • Israël

Date de sortie au Québec

2 septembre 2016

Synopsis

Âgé d'à peine 6 ans, Amos vit à Jérusalem avec son père et sa mère durant les derniers jours du protectorat britannique. En plein coeur d'une situation politique aussi précaire opposant les populations juives et arabes, Fania tente d'élever son fils en toute sécurité. De nature rêveuse, celle-ci s'évade dans des scénarios imaginaires romanesques pour échapper aux tourments de sa vie. Malheureusement pour elle, la réalité la rattrape et face à sa déception grandissante due à la dégradation de son existence, Fania perdra peu à peu la raison.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Handsomecharlie Films

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Helen Faradji
Cote: (4) Bon

Pour son premier long métrage en tant que réalisatrice, Natalie Portman adapte librement les mémoires de l'écrivain israélien Amos Oz, dont elle a conservé la finesse et l'intelligence des dialogues en hébreu, le sens inouï de la construction dramatique et le bel équilibre entre le récit intimiste et l'Histoire en mouvement. 

Séquences
70%
Élie Castiel
Cote: 3,5 étoiles

Un premier essai de long métrage d'une rare délicatesse. Un film qui se perd intentionnellement dans l'abandon, et d'un coup s'attache à des détails qui traversent notre âme et questionne notre conscience.

Le Soleil
50%
Éric Moreault
Cote: 2,5 étoiles

Il y a dans A Tale of Love and Darkness, malgré son rythme lent, de fugaces moments de beauté, surtout lors des récits de la mère à son fils, qui sont autant de fenêtres ouvertes pour assainir l'atmosphère déprimante du long métrage dans lequel Portman se complaît un peu trop.

The Wrap
Claudia Puig

This adaptation of the acclaimed Israeli novel falls short in its explorations of family dynamics and personal psychology.

Rolling Stone
60%
Peter Travers
Cote: 3 étoiles

But every frame of A Tale of Love and Darkness reflects Portman's passionate striving and her grieving heart.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.