Transformers : L'ère de l'extinction

Version en français
v.o.a. : Transformers: Age of Extinction
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

2h45

Genre

Film d'action et de science-fiction

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

27 juin 2014

Date de sortie du DVD

30 septembre 2014

Synopsis

Père surprotecteur, Cade Yeager vit seul au Texas avec sa fille adolescente. Lorsqu'il met la main sur un camion en très mauvais état, l'inventeur décide de le réparer. Il réalise bientôt qu'il s'agit en fait d'Optimus Prime, qui est recherché par la CIA. Quand des mercenaires sans scrupules débarquent chez lui, tout le monde doit fuir. Optimus Prime retrouve les Autobots, qui doivent s'allier afin de combattre un complot visant à fournir un métal précieux à une multinationale capable de construire des Transformers. Le responsable, Joshua Joyce, réalise bientôt qu'il en a fait ressuscité Megatron. Tout ça pendant que Lockdown, un chasseur de primes robotique, poursuit lui aussi les fugitifs.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Paramount Pictures
  • Hasbro
  • China Movie Channel
  • Di Bonaventura Pictures
  • Jiaflix Enterprises

Distributeur au Québec

  • Paramount Pictures
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
30%
Médiafilm
Cote: 6 (Pauvre)

S'il prétend vouloir donner une nouvelle direction à sa série, Michael Bay ne change pourtant rien à sa recette, dont il ne fait que démultiplier les ingrédients.

Le Soleil
20%
Éric Moreault
Cote: 1 étoile

Au risque de me répéter, c'est du grand n'importe quoi. Car ce n'est ni un film ni du cinéma.

Séquences
30%
Élie Castiel
Cote: 1,5 étoile

Le problème ici c'est de constater que les comédiens croient en leurs personnages. Quant aux guerriers en métal, on voit ici une juxtaposition amusante entre Transformers et Godizllas de tout acabit, entre dragons mythiques et jeux vidéos. La salade paraît indigeste, mais elle se laisser avaler.

Agence QMI
40%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 2 sur 5

Les effets spéciaux sont, à peu de choses près, excellents même si la 3D et les scènes tournées en format IMAX n'apportent rien.

Rolling Stone
Peter Travers
Cote: 0 stars

How could any summer blockbuster be as dull, dumb and soul-sucking as the first three Transformers movies? Step right up.

Cinema Blend
50%
Kristy Puchko
Cote: 2.5 stars

The fourth entry in this franchise is bloated with plotlines, characters, and action sequences that push its running time to 165 minutes of nonsensical madness.

Joblo.com
30%
Eric Walkuski
Cote: 3/10

I know, I know: don't apply logic to a movie called Transformers: Age of Extinction. But your brain turns to questions like these when the movie appears to be skipping like a record to the same sequence over and over again.

The Hollywood Reporter
Clarence Tsui

Occasional glimpses of hope for a fresh reboot are extinguished by a generally bloated and dull spectacle.

Cinéfilic
30%
Olivier Bouchard
Cote: 1,5 étoile

Mieux resserré, ce Transformers: Age of Extinction aurait été un divertissement passable, voire réussi. Avec ce montage, il est complètement surchargé et à la limite de l'insupportable.

La Presse
40%
Stéphanie Vallet
Cote: 2 étoiles

Michael Bay ne réinvente pas la roue. Bien au contraire, il s'embourbe dans une histoire qui repose entièrement sur une pléiade de longues scènes d'action et de destruction à Chicago, à Hong Kong ou au Texas, avec une bonne dose de technologie en prime (IMAX, Dolby Atmos Sound et 3D).

Voir
30%
André Péloquin
Cote: 1,5 étoile

Mais pour chaque salve nihiliste suscitant l'évolution, l'extinction, voire la prolifération des drones (via l'entreprise de Josua Joyce), on a droit à un barrage de placement de produit carrément déconcentrant, bon nombre de répliques fromagées et autres réflexes désagréables retrouvés chez Bay.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.