Toi, moi, les autres

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h30

Genre

Comédie musicale

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

22 juin 2012

Date de sortie du DVD

21 août 2012

Synopsis

Un jour, dans les rue de Paris, Gabriel frappe avec sa voiture le petit frère de Leïla. L'enfant n'est blessé que légèrement, et il sort rapidement de l'hôpital. Mais Gab est tombé follement amoureux de Leïla, qui poursuit des études de droit depuis la mort de sa mère. Mais la fiancée de Gab, Alex, ne compte pas laisser partir son amoureux. Lorsqu'il retrouve Leïla, les deux développent une belle complicité, mais bientôt, des amis de Leïla, immigrés illégaux, sont capturés par la police qui souhaite les déporter.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Fidélité Films
  • Wild Bunch
  • Mars Distribution
  • France 2 Cinéma

Distributeur au Québec

  • AZ Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

La mise en scène est néanmoins colorée, en dépit de moyens financiers visiblement limités, et les interprètes s'avèrent attachants.

Agence QMI
30%
Pascale Gauthier
Cote: 1,5 étoile

On veut nous tirer les larmes, adoucir notre coeur, nous transmettre le sourire. Pas qu'on n'aime pas les happy ends, mais nous faire adhérer à une proposition truffée d'invraisemblances, de raccourcis et de clichés est un art difficile à maîtriser.

Voir
Olivier Robillard Laveaux

Toutefois, la fin sombre dans l'ultralarmoyant lorsque Estrougo aborde la situation des sans-papiers français.

La Presse
40%
Sylvie St-Jacques
Cote: 2 étoiles

Le problème, c'est qu'entre les fantaisies débridées des marginaux gais ou africains et le snobisme caricatural du monde bourgeois qui petit-déjeune au champagne, le film stagne dans un réalisme ennuyant et sans saveur. Dialogues plats, intrigue mince, enfilade de clichés sont servis sans s'embarrasser de subtilités.

Télérama
Juliette Bénabent

Benjamin Siksou (issu de Nouvelle star), Leïla Bekhti et Cécile Cassel forment un ménage à trois des plus classiques, avec filature et quiproquos. Mais le film se rétame lorsqu'il prétend, dans un grand écart périlleux, dénoncer l'injustice faite aux sans-papiers, sur des chansons de Jacques Brel ou de Téléphone. Au pire, c'est démago. Au mieux, terriblement naïf.

L'Express
Julien Welter

Une love-story à laquelle il manque un peu de recul.

Le Monde
Jacques Mandelbaum

Quelques fugitifs moments de grâce font pourtant rêver à ce que le film aurait pu être, et laissent le curieux sentiment d'avoir vraiment eu envie de l'aimer.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.