Simon Konianski

Version originale en français
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h40

Genre

Comédie dramatique

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

16 avril 2010

Date de sortie du DVD

20 juillet 2010

Synopsis

Lorsque sa femme le quitte, Simon, un éternel adolescent de 35 ans, retourne vivre chez son père, Ernest, un juif excentrique qui a connu les camps de concentration. Malgré son insouciance, Simon découvre que son père se meurt, même si ce dernier feint d'être en parfaite santé. Lorsqu'il disparaît effectivement, Simon doit respecter les dernières volontés de son père, et l'enterrer aux côtés d'une certaine Sarah, une femme morte quelques années plus tôt dont il n'a jamais entendu parler. En compagnie de son fils Hadrien, de son oncle parano Maurice et de sa tante Mala, Simon s'embarquera dans un périple qui le mènera en Ukraine, sur les traces du passé de son père.

Synopsis © Cinoche.com

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Médiafilm
Cote: 4 (Bon)

Les interprètes, issus d'horizons divers, sauvent la mise, à commencer par le très attachant Jonathan Zaccaï.

Lecinema.ca
40%
Martin Gignac
Cote: 2 étoiles

Comédie disjonctée qui fait des pieds et des mains pour décrocher un sourire en traitant de beaucoup trop de thèmes à la fois, Simon Konianski n'arrive pas toujours à s'extirper la tête hors de son bourbier, croulant sous la horde de personnages stéréotypés et de situations qui ne sont jamais réellement très drôles.

La Presse
60%
Marc-André Lussier
Cote: 3 étoiles

Un film scindé en deux parties. La première relève d'une franche comédie; la seconde, un peu plus appuyée, évoque la mémoire d'un peuple marqué par les tourments de l'histoire.

Le Soleil
50%
Normand Provencher
Cote: 2,5 étoiles

À cheval entre comédie burlesque et drame existentiel, cette petite comédie a bien du mal à trouver ses repères. Un humour trop appuyé, une bande sonore agaçante et des situations trop tordues deviennent autant d'éléments qui jouent contre le film, même si le scénariste et réalisateur Micha Wald sait y faire pour créer des personnages sympathiques, au premier rang celui incarné par Jonathan Zaccaï.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.