Ricki and the Flash

Version en français
v.o.a. : Ricki and the Flash
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h41

Genre

Comédie dramatique

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

7 août 2015

Date de sortie du DVD

24 novembre 2015

Synopsis

Ricki a quitté mari, enfants et vie confortable afin de réaliser son rêve de devenir une vedette de la chanson. Des décennies plus tard, elle essaie de joindre les deux bouts en travaillant comme caissière, le jour, et en chantant dans le bar de son quartier, le soir. Lorsque son ex-époux l'informe que leur fille Julie a tenté de se suicider après l'échec de son union, Ricki vole à son secours. Mais les retrouvailles sont difficiles après tant d'années d'absence, tant pour Julie que pour ses deux frères, Adam et Josh. Grâce au soutien de Greg, son amant et guitariste de son groupe musical, Ricki s'efforce de recoller les morceaux d'une famille brisée par la quête de gloire et de célébrité.

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Clinica Estetico
  • TriStar Pictures

Distributeur au Québec

  • Sony Pictures
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Manon Dumais
Cote: 5 (Moyen)

Demeurent quelques scènes cocasses où Kevin Kline et Mamie Gummer, la vraie fille de Meryl Streep, échangent avec cette dernière des répliques piquantes qui valent leur pesant d'or.

Cinéfilic
50%
Sébastien Veilleux
Cote: 2 1/2 étoiles

Feel good movie carburant aux vieux airs de rock, Ricki and the Flash aurait pu se démarquer si le scénario n’empruntait pas autant de raccourcis pour éviter le drame. 

Séquences
50%
Pascal Grenier
Cote: 2 1/2 étoiles

Meryl Streep se révèle juste et à l’aise dans son rôle alors que le rockeur des années 1980 (...).

Canoë
50%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 2.5/5

Mais va-t-on vraiment au cinéma pour voir Meryl Streep en concert?

Cinema Blend
60%
Nick Romano
Cote: 3 étoiles

In the film’s defense, the only promise it ever really made was featuring another eye-popping Streep role, and it delivered in that regard.

Entertainment Weekly
75%
Leah Greenblatt
Cote: B-

Director Jonathan Demme and screenwriter Diablo Cody, both Oscar winners, have made far better films.

The Hollywood Reporter
Sheri Linden

As she demonstrated in A Prairie Home Companion, Mamma Mia! and Into the Woods, Streep is a strong and joyful singer.

Variety
Andrew Barker

Featuring Meryl Streep as a failed rock star, Jonathan Demme's film consistently defies expectations to both charming and baffling effect.

The Wrap
Alonso Duralde

Screenwriter Diablo Cody offers up almost-characters in an almost-story, resulting in an almost-movie.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.