Affiche du film Recherché
© Universal Pictures

Recherché

Version en français
v.o.a. : Wanted
28 juin 2008

Excessif et impoli

Photo Par Karl Filion
Un film d'action qui a l'allure de La matrice sans en avoir la profondeur philosophique. De l'action et de l'ultra-violence dans un festival de meurtres gratuits, de poursuites et de surprises. La preuve aussi que l'excès peut être payant et que les lois de la physique ne s'appliquent pas au cinéma. 100 % action, pour le meilleur et pour le pire, mais surtout le meilleur.

Wesley Gibson mène une vie anonyme dans un bureau. Sa supérieure le méprise, son meilleur ami couche avec sa blonde et il est victime de sévères crises d'angoisse. Jusqu'au soir où une femme vient lui annoncer que son père, un des meilleurs assassins au monde, vient d'être abattu et qu'il doit prendre sa place afin de le venger. Suivra un entraînement rigoureux avant que Wesley ne soit admis dans la Fraternité, regroupement millénaire d'assassins qui exécute les ordres du Destin.

De mémoire de cinéphile, Recherché offre certaines des scènes d'action les plus excitantes des dernières années. Le facteur cool est au maximum imaginable, pour peu qu'on admette, après une trentaine de minutes un peu monotones, que tout est possible dans l'univers du réalisateur russe Timur Bekmambetov (réalisateur de Day Watch et de Night Watch). Faire tourner les balles est une idée géniale qui ajoute un aspect nouveauté aux films d'action qui se bornent, depuis des années, à respecter les limites physiques des balles (mais pas des explosions). Dans Recherché, tout est possible, tout est permis parce qu'on prend toutes les permissions sans les demander. Un accident de train complètement irréaliste n'est plus une erreur, parce que le réalisme n'existe tout simplement plus dans l'univers filmique. Le dénouement est donc, à ce titre, d'une beauté et d'une audace bienvenues.

James McAvoy est le jeune héros parfait; charismatique, drôle et dévoué à la cause de ce Wesley Gibson. Il vole littéralement la vedette à Angelina Jolie, trop associée aux autres rôles qu'elle a tenus, trop « vedette internationale » pour convaincre dans son rôle de meurtrière anonyme.

La réalisation de Bekmambetov ose aussi plusieurs irrévérences, tout spécialement dans un montage qui joue avec les codes du cinéma. Sa caméra est très mobile et repousse elle aussi les limites des fusillades conventionnelles. D'autant que les capacités supérieures des héros forcent tout simplement l'émerveillement.

S'il a quelques difficultés à démarrer, Recherché n'en demeure pas moins un film d'action pleinement satisfaisant. Parce qu'au contraire de certains de ses condisciples, il n'hésite pas à prendre des risques inconsidérés pour renouveler, dans les limites du possible, le genre dans lequel il est confiné. Et cette nouveauté, c'est justement tenter de repousser les limites en ajoutant et en ajoutant encore des éléments d'humour et de violence. Les films d'action au XXIe siècle, c'est voir jusqu'où on peut aller, jusqu'où on aura le courage de pousser les excès et les impolitesses.
Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.