Ouija

Version en français
v.o.a. : Ouija
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Doublé au Québec

Durée

1h29

Genre

Suspense d'épouvante

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

24 octobre 2014

Date de sortie du DVD

3 février 2015

Synopsis

Lorsque leur amie Debbie décède dans des circonstances qui laissent croire à un suicide, un groupe de jeunes croient plutôt que le responsable est une planchette de jeu, appelée Ouija, qui permet de communiquer avec les morts. Pensant que leur copine tente de s'entretenir avec eux à travers le jeu, ils se réunissent dans la maison de la défunte pour une partie. Malheureusement, il converse plutôt avec des esprits maléfiques que leur amie avait réveillés quelques jours plus tôt. S'ils veulent échapper à la mort qui les guette, ils doivent découvrir qui sont ces fantômes et pourquoi ils s'en sont pris à Debbie, et s'attaquent maintenant à eux.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Hasbro
  • Platinum Dunes
  • Blumhouse Productions

Distributeur au Québec

  • Universal Pictures
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Louis-Paul Rioux
Cote: 5 (Moyen)

Reste que l'ensemble peine à se démarquer des autres films de maison hantée, avec ses effets-chocs faciles, son déroulement monotone et ses personnages unidimensionnels.

Agence QMI
20%
Steve Tilley
Cote: 1,5/5

Si vous cherchez vraiment les frissons, tournez-vous plutôt vers Annabelle (qui n'est pas génial, mais qui est de calibre supérieur). Encore mieux, invitez quelques amis et prenez place autour d'une planche de ouija. Vous aurez probablement plus peur.

Cinema Blend
30%
Kristy Puchko
Cote: 1,5 étoile

Their stupidity becomes so outlandish that it not only kills audience empathy and snuffs out suspension of disbelief, it had me actively rooting for these dummies to die.

Joblo.com
20%
Chris Bumbray
Cote: 2/10

Even for hardcore horror fans, this is an easy pass, with you better off just picking a random horror movie from the dozens of lower-key ones that have hit Netflix or VOD over the last few months.

The Hollywood Reporter
Frank Scheck

In the absence of anything truly original in the screenplay he co-wrote with Juliet Snowden, director Stiles White vainly attempts to ratchet up the tension with a series of cheap jump scares fueled by loud noises that are the cinematic equivalent of shaking hands with someone wearing a joy buzzer.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.