Liaison royale

Version en français
v.o.dan.s.-t.a. : A Royal Affair
v.o.dan.s.-t.f. : Liaison royale
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

2h18

Genre

Drame historique

Origine

  • Danemark
  • Suède
  • République Tchèque

Date de sortie au Québec

25 janvier 2013

Date de sortie du DVD

23 avril 2013

Synopsis

Au Danemark, durant la seconde moitié du XVIIIe siècle, Johann Friedrich Struensee devient le physicien personnel du roi Christian VII, que plusieurs croient fou en raison de son comportement souvent inapproprié et de son désintérêt pour ses devoirs de souverain. L'amitié qui se développe entre les deux hommes permet à Johann de gravir rapidement les échelons du pouvoir et de faire adopter plusieurs réformes, faisant entrer peu à peu le pays dans le siècle des Lumières. Au même moment, Johann s'éprend de la reine Caroline Mathilde, avec qui il partage plusieurs idéaux, elle qui avait été mise à l'écart par le roi dès les premiers instants de leur mariage arrangé.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Zentropa Entertainments
  • DR TV
  • Trollhättan Film AB
  • Film i Väst
  • Sveriges Television
  • Sirena Film

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Louis-Paul Rioux
Cote: 3 (Très bon)

Vigoureuse et soignée mais de facture très classique, la mise en scène fait la part belle à un formidable trio d'interprètes.

Le Soleil
60%
Éric Moreault
Cote: 3 étoiles

Liaison royale a tout du film «à costumes» académique, bien fait, bien réalisé, mais qui a un air de déjà-vu.

Voir
70%
Manon Dumais
Cote: 3,5 étoiles

De fait, le tandem danois a parfaitement dosé les ingrédients d'un captivant thriller politique, d'une fascinante page d'histoire et d'une tragique histoire d'amour.

Cinéfilic
80%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 4 étoiles

En 2h16 qui passent malheureusement trop vite, Nikolaj Arcel parvient avec force à brouiller les frontières qui séparent l'intime de la sphère publique, nous passionne pour l'histoire monarchique d'un pays que nous connaissons peu et nous livre surtout un film beau, accessible, intelligent, dont la nomination aux Oscars (dans la catégorie meilleur film en langue étrangère) est amplement méritée.

Séquences
Anne-Christine Loranger
Cote: Très bon

Arcel ne sculpte pas l'espace : il peint l'émotion par petites touches, nimbant ses personnages de ciels laiteux, de clairs-obscurs et de froide lumière nordique. Il ne recherche pas tant la vraisemblance historique que de capter les émotions complexes des personnages coincés dans un cul-de-sac oedipien.

Panorama-Cinéma
60%
Mathieu Li-Goyette
Cote: 6 - Bon

Manque de consistance, manque de cohésion dans cette mise en scène finalement amorphe et tentant de jouir de certains tours aux moments les plus opportuns, mais jamais les plus fins.

La Presse
70%
Sonia Sarfati
Cote: 3,5 étoiles

Une volonté qui se reflète dans l'éclairage et le montage d'une oeuvre de plus de deux heures qui aurait pu paraître interminable, mais qui s'apprécie de bout en bout.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.