Les yeux jaunes des crocodiles

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

2h03

Genre

Drame

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

28 novembre 2014

Date de sortie du DVD

7 avril 2015

Synopsis

Tout oppose Joséphine et sa soeur Iris. La première est le mouton noir de la famille : une universitaire fauchée et peu sûre d'elle qui a beaucoup de difficulté à élever ses deux filles après le départ de son mari. La seconde est une bourgeoise oisive qui s'ennuie. Lors d'un souper mondain, Iris annonce qu'elle est en train de rédiger un roman sur le Moyen-Âge. Afin de ne pas perdre la face, elle demande à Joséphine de l'écrire à sa place en échange d'argent. Un arrangement qui rapproche les deux soeurs, jusqu'au jour où le livre obtient un énorme succès...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Producteurs

Studio de production

  • Les Films Manuel Munz

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Marie-Claire Dugas
Cote: 5 (Moyen)

Cette adaptation du best-seller de Katherine Pancol se perd dans des sous-intrigues qui affaiblissent considérablement la portée du récit principal. Lequel oscille constamment entre comédie et drame, sans jamais trouver le juste ton.

Cinémaniak.net
20%
Syril Tiar
Cote: 1 coeur

Rien n'est drôle ou bien pensé…c’est en outre totalement dénué de charme…un peu à l'image de Karole Rocher dans un rôle secondaire sans saveur…Même la pétillante Julie Depardieu est ici utilisée en sous-régime…sauvant in-extremis son personnage de la tête à claque… La faute à un scénario mal adapté et une réalisation ciblée télé populaire.

La Presse
50%
Sonia Sarfati
Cote: 2 1/2 étoiles

Les yeux jaunes des crocodiles, en visant trop large, rate sa cible. Pas que les sous-intrigues soient inintéressantes. C'est qu'elles ne servent pas la trame principale, laquelle manque ainsi de tension et transforme les personnages en clichés.

Canoë
70%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3.5/5

Sans avoir lu le livre, on sait que le tout va bien finir (certains rebondissements sont d'ailleurs hautement prévisibles). De plus, la réalisation de Cécile Telerman ne brille pas par son originalité, et c'est le jeu des acteurs qui confère de l'intérêt au long métrage. Un bon moment de divertissement, donc (avec quelques répliques très bien vues), sans plus.

Séquences
60%
Élie Castiel
Cote: 3 étoiles

Mais dans cette mer de conventions souvent savoureuses qu'implique Les Yeux jaunes des crocodiles, la réalisation souffre par excès d'enthousiasme envers les vedettes, ne livrant pas entièrement, pour ainsi dire, la marchandise.

Le Parisien
100%
Parisien Le
Cote: 3 étoiles

Les fans devraient y retrouver leurs petits, les nouveaux venus s'approprier les personnages et tout le monde se réjouira de découvrir une certaine Alice Isaaz, une crocodilette appelée à manger tout cru le cinéma français. 

Le Figaro
Nathalie Simon

Intention louable mais hélas, elle y met peut-être trop d'admiration. Mise en scène à la va comme je te pousse, personnages stéréotypés et aussi niais que dans le livre. Filmée à coups de serpe, pas réaliste pour deux sous, sa comédie est aussi légère qu'un bulldozer sur un chantier.

L'Express
Christophe Carrière

S'il n'y avait que l'ineptie d'une histoire aux ressorts émoussés et aux clichés d'un autre siècle (le ski à Courchevel, les enfants qui lisent Spirou)... Mais au consternant s'ajoute le déplorable. Pas une idée de cinéma, pas un éclair d'esthétisme. Et cela finit par énerver.

Le Monde
Noémie Luciani

Adaptant le best-seller de Katherine Pancol, Cécile Telerman fait un film parfois très maladroit, voire simpliste dans sa manière, mais cultive au travers d'un duo de tête très investi une veine dépressive plutôt savoureuse.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.