Le Trotski

Version en français
v.o.a. : The Trotsky
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h53

Genre

Comédie

Origine

  • Canada

Date de sortie au Québec

14 mai 2010

Date de sortie du DVD

5 octobre 2010

Synopsis

Leon Bronstein, un étudiant du secondaire de l'Ouest de Montréal, est persuadé qu'il est la réincarnation de Leon Trotsky, célèbre révolutionnaire russe du début du siècle. Il vit sa vie comme son idole, s'inspire de sa biographie pour mener une lutte prolétaire et syndicale. Fils d'un propriétaire d'usine, il voit une opportunité exceptionnelle d'accomplir son destin lorsque son père décide de l'inscrire à l'école publique, où il rencontre des étudiants nonchalants qui ne demandent qu'à être mobilisés. Au grand désarroi du directeur de l'école, Leon essaie de former un syndicat étudiant. Et il fait la rencontre d'Alexandra, une avocate qu'il est convaincu qu'il épousera.

Synopsis © Cinoche.com

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Martin Bilodeau
Cote: 4 (Bon)

En revanche, les dialogues sont bien écrits et l'humour, franchement mordant. Bien entouré par une distribution éclectique allant de Saul Rubinek à Anne-Marie Cadieux, Jay Baruchel, bien que trop vieux pour le rôle, incarne avec une belle énergie un héros idéaliste au physique ingrat mais au charme fou.

La Presse
70%
Anabelle Nicoud
Cote: 3,5 étoiles

Jacob Tierney filme Montréal avec beaucoup d'humour, donc, et beaucoup d'amour: un regard original sur Montréal et les Montréalais qui pourrait aussi séduire au-delà du 514. Sans prétention, The Trotsky est un film sympathique, aux dialogues drôles et souvent bien vus.

Ruefrontenac.com
70%
Maxime Demers
Cote: 3,5/5

Le résultat est réussi et particulièrement rafraîchissant. The Trotsky respecte merveilleusement les codes du genre avec ses personnages stéréotypés (dont le directeur d'école tyrannique campé par l'excellent Colm Feore), mais en y ajoutant beaucoup de souffle et d'esprit. C'est drôle, subtil, intelligent et un brin irrévérencieux; bref, très loin des habituelles comédies pour ados.

Le Soleil
80%
Josianne Desloges
Cote: 4 étoiles

Tout en longueur, cérébral, Jay Baruchel calque les gestes saccadés de ses discours sur ceux de son idole. Il joue, comme l'ensemble de la distribution, avec une belle complexité, qui s'adapte autant aux scènes comiques que plus émotives.

Voir
70%
Kevin Laforest
Cote: 3,5 étoiles

En faisant du Montréal contemporain l'épicentre d'une potentielle nouvelle révolution communiste, ce qui aurait pu être un film d'ados conventionnel devient quelque chose de beaucoup plus original et surprenant.

Lecinema.ca
60%
Helen Faradji
Cote: 3 étoiles

Ensuite par l'énergie d'un montage alerte, respectant les consignes (divertir, divertir et encore divertir) du teen-movie sans pour autant y sacrifier la cohérence et la richesse de sa ligne narrative.

The Gazette
80%
Brendan Kelly
Cote: 4 out of five

It helps that there isn't a bad actor in sight here. Baruchel delivers what might be the best performance of his career as the awkward-yet-endearing muck-disturber, and Pointe Claire's own Emily Hampshire is just as good as the older grad student he's relentlessly pursuing (or is it stalking?).

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.