Le passeur

Version en français
v.o.a. : The Giver
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h35

Genre

Drame de science-fiction

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

15 août 2014

Date de sortie du DVD

25 novembre 2014

Synopsis

Jonas vit dans une société réglée au quart de tour. Après que la Terre ait été ravagée, les dirigeants ont décidé de construire un nouveau monde, dans lequel les émotions sont réprimées par une injection matinale, et les autres vices contraints par des règles très strictes que les citoyens ont l'obligation de respecter. Lors de sa graduation, Jonas est nommé nouveau dépositaire de la mémoire collective. Le passeur, son nouveau maître, lui permet de découvrir les souvenirs de sa race et de ressentir ces émotions, réprimées depuis sa naissance. Lorsqu'il découvrira l'ampleur de ce qu'on cache à la société, Jonas se donne comme mission de redonner la mémoire aux hommes.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • As Is Productions
  • Tonik Productions
  • Walden Media
  • The Weinstein Company

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
André Caron
Cote: 4 (Bon)

Le jeune Brenton Thwaites rend bien les émotions qui le submergent dans ces moments, aux côtés de l'excellent Jeff Bridges dans le rôle grave du Passeur. Le film tombe malheureusement dans les poncifs du genre au dernier tiers, avec poursuite obligée et musique envahissante, jusqu'à un dénouement précipité et peu crédible.

Rolling Stone
38%
Peter Travers
Cote: * 1/2 (out of four)

The biggest culprit is the script by Michael Mitnick and Robert B. Weide, who are clearly Receivers of every cliché in the Hollywood book.

The Hollywood Reporter
John DeFore

A lazy ending mars this fine, if generic, take on a much-loved YA novel.

Agence QMI
50%
Mark Daniell
Cote: 2,5 sur 5

Le troisième acte du film ajoute une pincée nécessaire d'action à cette allégorie anti-totalitarisme. Après un départ stable et des images splendides (on croirait voir une publicité d'Apple), le scénario de Michael Mitnick et Robert B. Weide commence à se défaire.

Séquences
50%
Luc Chaput
Cote: 2,5 étoiles

L'interprétation est plutôt bonne surtout de la part de Jeff Bridges, le dit passeur, qui est aussi un des producteurs. Le réalisateur Phillip Noyce précipite les événements dans la dernière partie du récit alors qu'il existe encore trois autres volumes à cette saga. Ce n'est pas certain à la vue de ce film que la suite viendra.

Quatre trois
40%
Maxime Labrecque
Cote: 2 étoiles

Le principal problème du film, outre ses procédés visuels décevants, ses répliques lourdes et le jeu sans remous des comédiens (Meryl Streep et Jeff Bridges, pourquoi?), c'est qu'il manque cruellement de subtilité.

Joblo.com
50%
Chris Bumbray
Cote: 5/10

To me, it feels too similar to the other teen-driven franchises out there, with the handicap that the hero isn't especially appealing.

La Presse
60%
Sonia Sarfati
Cote: 3 étoiles

On ne s'ennuie donc pas en compagnie de The Giver. On regrettera toutefois - sans que cela soit une surprise - que la douloureuse poésie et la fulgurante pertinence d'un livre exceptionnel n'aient pu être transposées à l'écran. Elles sont du domaine de l'inadaptable.

Le Devoir
50%
François Lévesque
Cote: 2,5 étoiles

Dans le rôle du jeune homme qui se rebiffe, Brenton Thwaites s'avère bien, mais interchangeable. De fortes présences, Jeff Bridges en gardien de la mémoire de l'humanité et Meryl Streep en chef de conseil frigorifique, n'ont pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.