La vie d'une autre

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h38

Genre

Drame

Origine

  • France
  • Belgique
  • Luxembourg

Date de sortie au Québec

21 septembre 2012

Date de sortie du DVD

5 février 2013

Synopsis

Marie se réveille à la veille de ses 41 ans dans un somptueux appartement de Paris. Elle croit avoir rencontré la veille Paul, l'amour de sa vie, et en est encore tout émue. Elle réalise rapidement que quinze années ont passé, qu'elle est mère d'un enfant, à la tête d'une grande entreprise, et à la veille de divorcer d'avec Paul. Mais elle n'a aucun souvenir de ce qui s'est passé depuis ses 25 ans! Marie doit absolument s'adapter à sa nouvelle vie. Surtout si elle désire reconquérir l'homme qu'elle a connu et redevenir celle qu'elle était dans sa jeunesse.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Dialogues Films
  • ARP Sélection
  • Numéro 4 Production
  • Paul Thiltges Distributions
  • Saga Film
  • Radio Télévision Belge Francophone (RTBF)

Distributeur au Québec

  • Remstar
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Partant d'une idée au riche potentiel, la comédienne signe une comédie lourde et cousue de fil blanc, dont la principale vertu reste d'avoir mis en valeur Juliette Binoche.

Canoë
50%
Véronique Harvey
Cote: 2,5 étoiles

Toujours aussi talentueuse et savoureuse, Juliette Binoche livre une prestation à la hauteur de nos attentes et s'efforce de faire vivre Marie dans ce film convenu qui ne nous surprend malheureusement en aucun point.

La Presse
Marc-André Lussier

L'idée n'est pas bête, mais elle est tellement mal exécutée que le film en devient douloureux à regarder. Et puis, le prologue est aussi crédible qu'une mauvaise chirurgie esthétique.

Voir
30%
Alexandre Duguay
Cote: 1,5 étoile

Tergiversant sans cesse entre le comique et le dramatique tout en privilégiant une grande part de flou, l'ensemble laisse perplexe.

Télérama
Pierre Murat

Pour elle, Sylvie Testud a son intelligence, sa sincérité, sa sensibilité. Vite noyées, hélas, dans ce scénario suranné qui ne s'emballe qu'à la toute fin : lorsque cet homme et cette femme se font vraiment face, enfin...

L'Excessif
80%
Jérôme Beales
Cote: 4 étoiles

Bien filmé et éclairé, La vie d'une autre est avant tout un beau récit métaphorique où l'important n'est pas de comprendre comment Marie a pu oublier quinze années de sa vie mais comment va-t-elle reprendre le chemin de son existence.

Le Point
75%
Olivier De Bruyn
Cote: À voir

S'inspirant du livre de Frédérique Deghelt, Sylvie Testud signe un film qui lui ressemble : fantaisiste, riche en bifurcations inattendues...

Le Parisien
33%
Pierre Vavasseur
Cote: 1 étoile

Bon alors, combien de temps a duré cette nuit d'amnésie? Vingt ans? Quatre jours? Douze heures? Comment se peut-il que Marie Speranski, alias Juliette Binoche, se réveille un matin dans la peau d'une femme d'affaires en plein divorce en ayant tout oublié de la procédure, de sa condition de mère et de son boulot de PDG?

L'Express
60%
Julien Welter
Cote: 3 étoiles

Sylvie Testud n'invente rien, mais sert un film agréable.

Le Nouvel Obs
Lucie Calet
Cote: 1 pique

Si le film se laisse voir à la rigueur, c'est pour l'interprétation de Juliette Binoche, systématiquement contrainte de se situer à deux niveaux de jeu et dans deux temps : passé et présent. Mais la comédienne n'est aidée ni par le scénario (auquel on a bien du mal à croire) ni par la mise en scène (désespérément atone).

Le Monde
67%
Jacques Mandelbaum
Cote: Pourquoi pas

La drôlerie du premier registre et le romantisme du second donnent à ce film un équilibre instable, d'autant plus fragile que l'allégorie qui le soutient (comment rattraper le temps perdu ?) est un vrai défi pour cet art par essence réaliste qu'est le cinéma.

Le Figaro
Marie-Noëlle Tranchant

Juliette Binoche subjugue, et tant que le film capte son tête-à-tête mystérieux avec elle-même, ses reconquêtes légères, ses subtiles déroutes, on se laisse fasciner et toucher. Mais comment croire que son entourage (surtout professionnel) ne s'aperçoit de rien? La question de la croyance est cruciale. La comédienne obtient de nous cette «suspension d'incroyance» qui emporte l'adhésion. Le film, non.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.