La peur de l'eau

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : Fear of Water
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Film Québécois

Durée

2h02

Genre

Suspense

Origine

  • Québec

Sortie aux Îles-de-la-Madeleine

25 novembre 2011

Date de sortie au Québec

27 janvier 2012

Date de sortie du DVD

15 mai 2012

Synopsis

Le sergent André Surprenant mène une existence banale aux Îles-de-la-Madeleine avec sa fille adolescente. Son monde bascule lorsque Rosalie Richard, une jeune femme de 18 ans et fille du maire, est retrouvée assassinée et violée sur une falaise au bord de la mer. L'inspecteur Gingras arrive de Montréal pour tenter de résoudre le meurtre. Voyant que le policier de la métropole s'attarde sur des faits ambigus et semble chercher un suspect prédéterminé, Surprenant décide de mener sa propre enquête avec sa partenaire, Geneviève Savoie, qui est secrètement amoureuse de lui. Tous les habitants du village sont des suspects potentiels.

Synopsis © Cinoche.com

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
40%
Helen Faradji
Cote: 5 (Moyen)

La musique pompière, la mise en scène ostentatoire, les effets comiques maladroits, tirent le film vers le bas. Si Pierre-François Legendre paraît paradoxalement à l'aise dans le rôle du flic mal dans sa peau, le reste de la distribution se débat avec des personnages plus ou moins bien définis.

Lecinema.ca
40%
Martin Gignac
Cote: 2 étoiles

Ne donnant pas le goût d'aller aux Îles-de-la-Madeleine, représentant sa population comme des habitants simplets, «La peur de l'eau» est un drôle de projet. Et son appréciation dépendra largement si le spectateur prend le tout comme un pastiche ou non.

Voir
40%
Manon Dumais
Cote: 2 étoiles

Jusqu'à la finale, tirée par les cheveux, le public sera secoué par quelques fous rires, sans doute involontaires.

Canoë
60%
Agnès Gaudet
Cote: 3 étoiles

On est loin des battements de coeur provoqués par un autre rare suspense québécois réalisé par Jean-Marc Vallée à la fin des années 1990, Liste noire, mais La peur de l'eau sait toutefois nous garder en haleine jusqu'au bout. Et surprise, à la fin du film, on n'avait pas deviné qui a fait le coup, même si c'est plausible.

Films du Québec
50%
Charles-Henri Ramond
Cote: 2.5 étoiles

Après deux heures d'enquête à rebondissements, La peur de l'eau se conclue sur une finale fainéante, où rien n'est épargné au spectateur (adieux touchants, réconciliation des deux policiers et promesse d'un avenir meilleur). Ouf, c'est fini!

The Gazette
20%
Brendan Kelly
Cote: 1 out of 5

I like the idea of La peur de l’eau. The film itself? Not so much.

Hour
40%
Kevin Laforest
Cote: 2 étoiles

The early scenes depicting the aftermath of the murder of a young woman (Stéphanie Lapointe) and the beginning of the police investigation are intriguing enough, plus the Îles de la Madeleine locations are gorgeously shot, but La Peur de l'eau is soon marred by some clumsy tonal shifts, a lack of urgency and an increasingly preposterous plot, not to mention uneven performances from the supporting cast (including Brigitte Pogonat, Normand D'Amour and Pascale Bussières).

La Presse
60%
Aleksi K. Lepage
Cote: 3 étoiles

Intrigue intéressante, mais maladroitement déficelée sous nos yeux, point par point, et dont le dénouement expéditif, voulu «totalement inattendu», nous laisse plutôt indifférents. À prendre comme thriller - et c'est ainsi que les bandes-annonces nous le vendent -, La peur de l'eau est une déception. Il vaut mieux considérer ce film, éminemment sympathique et touchant, comme une comédie romantique sur fond de thriller.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.