La mort en douce

Version en français
v.o.a. : Killing Them Softly
v.o.a.s.-t.f. : La mort en douce
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Doublé au Québec

Durée

1h37

Genre

Gangsters

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

30 novembre 2012

Date de sortie du DVD

26 mars 2013

Synopsis

En pleine période électorale, deux petits criminels paumés braquent une partie de poker interlope organisée par la mafia et repartent avec l'argent. Ils deviennent immédiatement la cible des mafieux qui désirent se venger. Pour ce faire, ils engagent Jackie Coogan, un spécialiste qui travaille dans l'ombre. Il a tôt fait de repérer les coupables, mais il préférerait les éliminer doucement, sans émotions. Il fait donc appel à un tueur à gages, Mickey, qui a quelques problèmes personnels. Comme le temps presse, Jackie doit s'occuper personnellement des deux braqueurs et de leur commanditaire.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Inferno Entertainment
  • Plan B Entertainment

Distributeur au Québec

  • Alliance Vivafilm
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Médiafilm
Cote: 4 (Bon)

L'ensemble, plastiquement très soigné et parfois esthétisant à l'excès, est actionné par les dialogues très bien écrits et une distribution de première force.

La Presse
50%
Marc-André Lussier
Cote: 2,5 étoiles

Andrew Dominik profite de l'occasion pour montrer sa virtuosité de metteur en scène, mais sa volonté affichée d'élever un « film de genre » pour en faire une oeuvre plus significative frôle souvent la prétention.

Voir
60%
Alexandre Duguay
Cote: 3 étoiles

Ce grinçant film de gangsters étant bavard, force est de constater qu'Andrew Dominik, également scénariste, ne maîtrise pas les dialogues comme Tarantino, par exemple. Ainsi, les détours pour en arriver à un parallèle entre le capitalisme et le monde interlope semblent parfois biscornus.

Agence QMI
80%
Agence QMI
Cote: 4 étoiles

On est parfois noyé sous une avalanche verbale qui fait oublier ce pour quoi on est là. Mais les amateurs du réalisateur trouveront ici une réflexion brutale et cynique sur l'état de notre société.

Cinema Blend
40%
Kristy Puchko
Cote: 2 stars

My memories of The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford are vague but positive, and so I expected much more from Dominik's follow-up than this mess of allegory and violence.

Joblo.com
90%
Chris Bumbray
Cote: 9/10

Dominik's movie is something special, and his craft is astounding, with it boasting no musical score other than source music and some ambient piano-pieces that sound diegetic. Hopefully this one will find the audience it deserves - and I really can't recommend it highly enough.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

A tasty modern crime yarn with political overtones, Brad Pitt and an over-weaning sense of style.

La Presse
75%
Marc-André Lussier
Cote: *** (out of four)

But the acting is aces, especially Pitt mixing it up with the superb James Gandolfini, as an assassin losing his game to hooch and hookers. Hang on. They make this movie a potently nasty provocation.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.