Affiche du film  La gang des hors-la-loi
© K-Films Amérique

La gang des hors-la-loi

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : La gang des hors-la-loi
25 juillet 2014

L'été c'est fait pour jouer

Photo Par Karl Filion

Tout dépendant de son âge, chaque Québécois a dans ses souvenirs un moment cher associé aux Contes pour tous. Pour moi, c'est Matusalem ou Les aventuriers du timbre perdu, pour vous c'est peut-être La guerre des tuques ou Bach et Bottine. Ces films familiaux aux intrigues simples (pour ne pas dire simplistes) mettant en vedette des personnages attachants ont - chacun à leur époque - marqué les jeunes spectateurs. Tous n'ont pas la même qualité. Heureusement toutefois, vu son charme et son professionnalisme, il se pourrait bien que La gang des hors-la-loi soit celui dont se souviendra une nouvelle génération d'enfants - peut-être les vôtres.

On n'a pas affaire à un film révolutionnaire, loin de là. Pourtant, La gang des hors-la-loi est très bien fait, car tout le monde y comprend très bien sa mission. La réalisation de Jean Beaudry (bien appuyée par Philippe Lavalette à la direction photo, qui fait un travail exceptionnel) offre simplement un cadre pour que cette histoire se dévoile sous nos yeux, laissant parler le récit et le jeu des comédiens, deux des points les plus souvent négligés dans ce type de film. Pas question de voler la vedette ici ou de se perdre dans un futile exercice de style, la bonne humeur prévaut.

Guy Thauvette, presque le seul adulte du lot, est d'ailleurs très efficace malgré son personnage stéréotypé et le risque de cabotinage, habilement évité. Le jeune André Kasper, dans le rôle de Nicolas, démontre une justesse vraiment impressionnante et un naturel désarmant, même lorsqu'il doit converser avec un corbeau (quelle métaphore saugrenue) ou lors de scènes plus dramatiques qui s'intègrent parfois étrangement à la trame. Les leçons d'entraide et d'amitié sont évidemment nombreuses et prévisibles, mais sont assez charmantes aussi.

Certes, tout n'est pas au point et il y a quelques accrocs : il est grand temps de demander un moratoire ou une commission d'enquête sur les vieux qui font faire du rap à des jeunes dans les films (c'est franchement ridicule). Les jeunes comédiens, quoique dédiés, ne se démarquent pas tous par leur naturel et on se demande encore quel impact la mort tragique du père de Nicolas a sur l'essence du film. Mystère, mais c'est plus inutile que véritablement dérangeant. Un peu comme les accents qui sont très changeants d'un personnage à l'autre...

Quitte à se répéter, La gang des hors-la-loi est un film charmant, qui accomplit tout simplement la mission qu'il s'est donnée, sans plus, en ayant conscience de son jeune public, mais sans en sous-estimer les aspirations. Seul le temps nous dira si le long métrage aura le même impact sur les enfants d'aujourd'hui que d'autres Contes pour tous ont eu sur les générations précédentes. Mais pourquoi pas? Ce film a certainement toutes les qualités nécessaires.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.