L'incrédule

Version originale en espagnol avec sous-titres en français
v.o.esp.s.-t.a. : L'incrédule
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h35

Genre

Essai

Origine

  • Canada

Date de sortie au Québec

10 août 2012

Synopsis

Tomas et Sofia vivent à Montréal depuis quelques années. Des deux, Sofia est celle qui est le plus nostalgique de son pays d'origine. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle invite Mariano, un homme qu'elle a rencontré par hasard, à la maison. Ce dernier se pointe en compagnie de sa femme Luisa et, rapidement, les quatre adultes deviennent amis. Dans un élan de nostalgie, Luisa raconte aux autres qu'elle aimerait mettre sur pied un service de Charuflauta à Montréal. Les autres approuvent l'idée - même Tomas, qui ne sait pas vraiment de quoi elle parle. Ensemble, ils vont bientôt rencontrer leurs premiers clients, qui ne savent pas, non plus, ce qu'est une Charuflauta...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Another City

Distributeur au Québec

  • Atopia
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Mal servis par ce récit flou et un montage manquant de liant et d'unité, les interprètes endossent cependant leurs personnages avec beaucoup de conviction.

La Presse
60%
Marielle Bedek
Cote: 3 étoiles

Par ailleurs, le soin apporté aux dialogues et aux cadrages des plans, s'il témoigne du talent de Federico Hidalgo, finit par faire ressembler le film à un exercice de style trop réussi.

Voir
50%
Manon Dumais
Cote: 2,5 étoiles

Afin d'accentuer leur sentiment d'étouffement, le réalisateur a composé une série de plans fixes, mais il en résulte l'aspect d'une pièce de théâtre filmée. Et que dire du scénario où l'on multiplie les malentendus et les quiproquos, donnant l'impression que le récit tourne à vide.

Films du Québec
60%
Charles-Henri Ramond
Cote: 3/5

Souffrant de quelques longueurs dans sa première partie, L'incrédule peut paraître tendu et conflictuel à certains moments. Hidalgo a toutefois eu la bonne idée de conclure sur une scène hilarante, lors de laquelle le quiproquo initial est dévoilé dans des conditions peu banales.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.