Journal de France

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h42

Genre

Documentaire

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

15 février 2013

Synopsis

Depuis ses débuts en tant que photographe et documentariste, Raymond Depardon a accumulé les bobines de films qu'il a soigneusement archivées dans l'objectif d'en faire éventuellement un long métrage. Grâce à l'assistance de Claudine Nougaret, une ingénieure de son avec laquelle il a fait la grande majorité de ses documentaires, ces bobines ont enfin été agencées en un film très personnel, où les images de Depardon s'articulent autour des souvenirs qu'il en conserve. Des moments marquants, historiques, ou plus personnels, se mêlent aux images contemporaines d'un Depardon en quête de nouvelles images, à travers une France qu'il redécouvre comme pour la première fois.

Synopsis © Cinoche.com

Producteurs

Studio de production

  • Palmeraie et Désert
  • France 2 Cinéma

Distributeur au Québec

  • Funfilm Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Louis-Paul Rioux
Cote: 3 (Très bon)

Voilà un beau et riche portrait d'un grand cinéaste, pionnier du photojournalisme - en tant que cofondateur de la célèbre agence de presse Gamma - et témoin privilégié de l'histoire en marche, tant hexagonale qu'internationale.

Séquences
60%
Sami Gnaba
Cote: 3 étoiles

Encore et toujours, Raymond Depardon avance, un pied dans le présent et l'autre dans le passé, périmètre dans lequel réapparaissent les anciens lieux de ses crimes, « des germes de vie laissée ».

Cinéfilic
40%
Miryam Charles
Cote: 2 étoiles

Le résultat ressemble finalement à une sorte de brouillon qui laisse le spectateur sur sa faim.

Voir
70%
Manon Dumais
Cote: 3,5 étoiles

Oeuvre-somme d'un admirable artisan demeuré humble, Journal de France se révèle le prélude idéal pour redécouvrir l'univers de Depardon.

La Presse
70%
Marc-André Lussier
Cote: 3,5 étoiles

Pour les amoureux de la forme documentaire, Journal de France reste toutefois un incontournable. Le film se pose en espèce de best of du cinéma de Raymond Depardon, dans lequel on ajoute de surcroît de nouveaux chapitres. Forcément, on aura envie d'aller revisiter l'oeuvre entière.

24imag
Serge Abiaad

Journal de France est un film qui contemple le fruit de la longue carrière d'un homme qui n'a jamais cédé à la fausse modestie, ni à l'immoralité du jugement et dont l'œuvre plurielle, malgré les rides de son auteur, demeure à la fois jeune et intemporelle.

Télérama
Cécile Mury

La politique, la justice, la santé publique, la police, le monde paysan... le portrait de l'artiste croise celui, multiple, changeant, toujours passionnant, de la société contemporaine. C'est la force de ce film-mosaïque, au-delà de l'alléchante collection de « bonus » qu'il représentera pour les amoureux de Depardon.

Le Nouvel Obs
100%
Marjolaine Jarry
Cote: 3 coeurs

On roule et on voudrait que jamais ne s'arrête ce road-movie qui donne envie de prendre la route et de monter le son de l'autoradio en rêvant de la prochaine rencontre, à l'auberge du souvenir.

Libération
Didier Péron

Sa trilogie sur le monde paysan était déjà un chant crépusculaire, la visitation lugubre de tout un univers culturel, professionnel en voie d'extinction. Journal de France ressemble d'ailleurs à Une histoire vraie avec Depardon au volant de son van en lieu et place du papy de David Lynch juché sur sa tondeuse à gazon lancé à 10 km/h entre Laurens (Iowa) à Mount Zion (Wisconsin).

Le Point
Florence Colombani

Depardon cosigne un splendide "Journal de France".

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.