Taxi Téhéran

Version originale en perse avec sous-titres en français
v.o.a. : Jafar Panahi's Taxi
v.o.perse.s.-t.a. : Jafar Panahi's Taxi
En attente de classement

Durée

1h22

Genre

Drame

Origine

  • Iran

Date de sortie au Québec

16 octobre 2015

Synopsis

Au volant de son taxi, le réalisateur iranien Jafar Panahi, interdit de tournage pour une durée de 20 ans, arpente les rues bondées de Téhéran, où piétons et véhicules cohabitent et se frôlent, et discute avec ses différents passagers. Jadis assigné à résidence, mais toujours interdit de tournage en Iran, Panahi déjoue la censure, en détournant l'usage de la caméra « anti-voleur » installée à l'avant du véhicule.

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Jafar Panahi Film Productions

Distributeur au Québec

  • Cinéma Du Parc

Liens

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Helen Faradji
Cote: (4) Bon

Récipiendaire de l'Ours d'or à Berlin, ce long métrage de fiction, réalisé clandestinement par un cinéaste interdit d'exercer par les autorités iraniennes, franchit librement la frontière du documentaire, les passagers du taxi jouant ici leurs propres rôles. 

Agence QMI
80%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 4 sur 5

Jafar Panahi s'amuse... et nous aussi avec ce voyage en taxi dans les rues de la capitale iranienne.

24imag
Jafar Panahi

Le long-métrage se révèle ainsi, brut et sans générique, éminemment politique. Panahi, dont l'exercice de style n'est que nécessité, est un partisan de l'action directe : son arme est son art. Militant pacifiste, il se fait guerrier le sourire aux lèvres, faisant de son oeuvre d'art, en forme de poing levé, un objet ludique, puissant, fascinant.

Cinéfilic
70%
Martin Gignac
Cote: 3,5 étoiles

Entre le sentiment de révolte et de résignation, où le rire est jaune et la mélancolie prononcée, le spectateur passe par toute la gamme des émotions.

Séquences
80%
Anne-Christine Loranger
Cote: 4 étoiles

Clin d'œil politique truffé de références à ses propres films, le film donne lieu à des scènes aussi drôles que touchantes qui, on le déplore, ne seront jamais montrées sur les écrans iraniens, le film n'ayant pas obtenu l'approbation du Ministère de la culture de l'Iran.

Cinémaniak.net
80%
. Cinémaniak
Cote: 4 coeurs

Une autre oeuvre miraculeuse et une autre belle réussite pour le cinéaste iranien qui reconfirme encore sa pertinence. 

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.