Iron Man 2

Version en français
v.o.a. : Iron Man 2
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

2h05

Genre

Aventures de science-fiction

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

7 mai 2010

Date de sortie du DVD

28 septembre 2010

Synopsis

Maintenant qu'il a révélé au monde entier qu'il était l'homme derrière l'armure d'Iron Man, Tony Stark a la tâche de veiller à la sécurité des Américains. Ce qu'il ne révèle par contre pas à ses admirateurs c'est que cette même armure qui lui permet de défendre la paix mondiale, l'empoissonne et l'entraîne à petit feu vers une mort certaine. Lors d'une course automobile à Monaco, Tony est attaqué par un Russe qui possède une technologie équivalente à celle qui le maintient en vie artificiellement. Le milliardaire devra donc tenter de vaincre ses ennemis, contenir les ardeurs de son concurrent Justin Hammer, maintenir la paix mondiale et la prospérité de sa compagnie, tout ça en tâchant de trouver une solution pour éviter sa fin imminente. Beaucoup de défis pour cet homme qui n'aime personne autant que lui-même.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Marvel Enterprises
  • Paramount Pictures

Distributeur au Québec

  • Paramount
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Martin Bilodeau
Cote: 5 (Moyen)

Robert Downey Jr., en grande forme, reprend le rôle du justicier arrogant avec verve, mais le film n'est pas à la hauteur de son jeu.

Lecinema.ca
60%
Martin Gignac
Cote: 3 étoiles

Une fois cette poussière retombée, il ne reste cependant presque plus rien au compteur, si ce n'est une énième suite qui ne surprend guère, trop verbeuse dans sa première partie et assez ridicule par la suite.

The Gazette
John Griffin

Given the acting firepower, there's way too much time spent in CGI combat for those who like character and plot in their movies. But those who sign up for snappy one-liners, a devilish hero, hot babes with martial arts chops and many, many things that blow up with very loud noises - Iron Man 2 is your ticket to ride. It's the first summer movie of 2010.

La Presse
50%
Aleksi K. Lepage
Cote: 2,5 étoiles

Dialogues finement taillés, interprétation enjouée, récit simpliste à la manière du comic book, ce second épisode de Iron Man ne déçoit pas plus qu'il n'étonne.

Cinema Blend
70%
Katey Rich
Cote: 3,5 étoiles

There's plenty in to enjoy, and overall Iron Man 2 provides more entertainment, guilt-free, than anything you're likely to see this summer. But based on the first film and many sections of this one, we had reason to expect even more.

Cinema Blend
70%
Josh Tyler
Cote: 3,5 étoiles

It's easy to talk about what Iron Man 2 doesn't do, but what it does do is so full of energy and genuine enthusiasm, that it's hard to imagine anyone walking out unhappy. Depending on how you felt about the original Iron Man, maybe you'll be disappointed, but you'll also be utterly entertained.

USA Today
63%
Claudia Puig
Cote: ** 1/2 (out of four)

But the movie strains under the weight of an excessively crammed story. Heroes and villains are shoehorned in. Some of the subplots seem extraneous, a few come off like trailers for upcoming films, and others are just murky.

The Los Angeles Times
Brian Lowry

In a sense, the virtues and weaknesses of the latest movie are reversed from those of the original. That film cleverly buzzed along in detailing how Iron Man came to be - while establishing Robert Downey Jr. as a niftily cool, smartass superhero - then fizzled a bit toward the end, amid a so-so CGI melee.

The New York Times
A. O. Scott

Having introduced its physically and intellectually gifted, emotionally tormented protagonist in both his regular and alter egos, a comic book franchise will typically set out, in the second installment, in search of new villains, bigger suits, brighter gadgets and tendrils of plot that can blossom in subsequent sequels.

Libération
Olivier Séguret

Avec son visage de fake authentique, Rourke est, à coup sûr, la meilleure affaire du film, qui développe partout ailleurs un fameux mépris à l'égard du public qu'il voudrait draguer, la gentiment rebelle communauté geek, censée se contenter de clins d'œil connivents et de jolies filles...

Les Inrocks
Jacky Goldberg

Épaulé par quelques figures féminines fortes (Gwyneth Paltrow et Scarlett Johansson, toutes deux convaincantes en peu de scènes), il devra régler des problèmes de coeur, s'envoyer en l'air, et occire une armée de drones - la routine. Méchant(s) plus fort(s), gentil(s) plus fort(s), et le problème est réglé en 2h chrono, sans que l'on ait jamais le sentiment d'assister à quoi que soit de marquant, comme il est de coutume dans les sequels.

Le Parisien
75%
Marie Sauvion
Cote: ** Beaucoup

Encore une fois, le (super-) héros séduit par son humanité et son épaisseur, mort en sursis d'un côté, cabot exaspérant de l'autre. Downey Jr. s'en donne à coeur joie, secondé par deux divines créatures : Gwyneth Paltrow et la nouvelle recrue Scarlett Johansson, fatale en veuve noire. Franchement, on s'amuse.

Le Figaro
75%
Olivier Delcroix
Cote: 3 coeurs

Robert Downey Jr., lui-même enfant terrible du cinéma américain, incarne avec magnétisme et subtilité un Iron Man à la fois narcissique, mégalo et désinvolte, mais en proie à des démons intérieurs qui le rendent très touchant.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.