Histoire de jouets 3

Version en français
v.o.a. : Toy Story 3
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h43

Genre

Animation

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

18 juin 2010

Date de sortie du DVD

2 novembre 2010

Synopsis

Alors qu'Andy s'apprête à partir pour l'université, ses anciens jouets se demandent ce qui va leur arriver. Idéalement, ils prendraient leur retraite, tous ensemble dans le grenier. Mais, à cause d'une erreur, ils sont forcés de se réfugier dans une garderie, où ils tombent sur un ours en peluche tyrannique qui, aidé de Ken, mène d'une main de fer le destin des jouets, condamnés à servir de chair à canon pour les tout-petits. Sous l'insistance de Woody, tous les jouets s'unissent afin de quitter la garderie au plus vite et retrouver Andy avant son départ.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Walt Disney Pictures
  • Pixar Animation Studios

Distributeur au Québec

  • Walt Disney Pictures Canada
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Louis-Paul Rioux
Cote: 3 (Très bon)

Le scénario brillant, palpitant et émouvant, sur le temps qui passe et la fidélité en amitié, est truffé de trouvailles comiques désopilantes (la poupée Ken en prend pour son rhume) et de scènes d'action d'une puissante intensité dramatique.

Le Soleil
80%
Normand Provencher
Cote: 4 étoiles

C'est sur une touchante note de nostalgie que se termine l'épopée des jouets, plus unis que jamais. La vie continue pour eux, mais sans Andy. C'est d'ailleurs cet ultime souvenir qu'on souhaite garder, et non celui d'un éventuel quatrième épisode qui risquerait de décevoir.

24imag
Marcel Jean

Que la recette soit éprouvée et que ce troisième épisode ne la renouvelle guère, voilà une évidence qui tend à rendre caduc l'exercice critique. Toy Story 3 ne nous apprend rien de neuf sur la série et le fait qu'il soit un peu moins bien que le premier, mais un peu mieux que le deuxième ne justifie pas, en soit, de longs développements.

The Gazette
80%
Jay Stone
Cote: 4 out of five

The movie is directed by Lee Unkrich, replacing John Lasseter from the first two films, and he benefits from a 3-D that makes it fuller and more realistic. Toy Story 3 doesn't seem as fresh, but it runs deeper now.

Ruefrontenac.com
80%
Martin Bisaillon
Cote: 4/5

Il ne faut pas en dire trop sur cet excellent divertissement pour toute la famille, histoire de ne pas dévoiler les nombreux punchs. Une chose est certaine, cette troisième partie est vraiment à la hauteur des deux premières. C'est pourquoi petits et grands seront ravis de ces nouvelles aventures.

La Presse
80%
Marc-André Lussier
Cote: 4 étoiles

L'ensemble se révèle amusant, quoique les tout-petits seront exposés à une partie plus sombre de la nature humaine, certains jouets étant « méchants » pour cause de désamour. Le récit parvient même à susciter l'émotion, sans pourtant ne jamais recourir à la facilité.

Cinema Blend
80%
Katey Rich
Cote: 4 étoiles

Still, a movie this good is well worth the experience, and as Toy Story 3 is the first truly must-see film of the summer, I'll leave as much plot detail as possible for you to discover on your own.

Cinema Blend
100%
Josh Tyler
Cote: 5 étoiles

As a rule of thumb any sequel must be bigger than the last one. In Hollywood bigger usually means more stunts, grander stakes, and even more epic locations. For Toy Story bigger has always meant bigger feelings.

USA Today
100%
Claudia Puig
Cote: **** (out of four)

This installment, the best of the three, is everything a movie should be: hilarious, touching, exciting and clever.

Variety
Paul Debruge

Pixar has essentially set an impossible standard for itself, having previously delivered the rare sequel that improves on the original, then followed that up with a run of exceptional work.

The New York Times
A. O. Scott

And how many real kids who have grown up with Buzz Lightyear and Sheriff Woody have unspooled their own improvised movies on the rec room floor? Perhaps no series of movies has so brilliantly grasped the emotional logic that binds the innate creativity of children at play to the machinery of mass entertainment.

Lecinema.ca
80%
Martin Gignac
Cote: 4 étoiles

L'animation a beau avoir beaucoup évoluée, le résultat est toujours un plaisir pour les yeux, et les doubleurs maîtrisent totalement leurs personnages, à quelques exceptions près. Cependant, ce concept n'est plus nouveau, et si l'effort plaira autant aux petits qu'aux grands, il ne rivalise pas avec les deux premiers tomes - plus sombres et inspirés - qui n'avaient pas besoin autant d'action et de sensations fortes pour river tout le monde sur son siège.

Voir
60%
Manon Dumais
Cote: 3 étoiles

Bien que les aventures de Woody et ses amis aient toujours été fertiles en rigolade, le troisième épisode s'annonce aussi riche en péripéties amusantes qu'en moments déchirants. Si, si, si, vous avez bien lu. Il y a fort à parier que certains auront la gorge serrée alors que d'autres auront carrément la larme à l'oeil devant les choix difficiles qu'aura à faire la colorée petite bande.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.