Funkytown

Version originale en français et en anglais avec sous-titres en français
v.o.a.f.s.-t.a : Funkytown
v.f. : Funkytown
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Film Québécois

Durée

2h13

Genre

Drame

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

28 janvier 2011

Date de sortie du DVD

21 juin 2011

Synopsis

La fin des années 70, quand le Québec croyait être sur le point de devenir un pays et que Montréal était habité par la fièvre du disco, a été une période effervescente qui a marqué considérablement une génération. Chacun a vécu ces moments de prospérité différemment : Bastien Lavallée, animateur de radio et de télé, profite amplement de sa nouvelle célébrité pour sombrer dans la drogue et la luxure ; le mannequin Adriana utilise toutes ses ressources pour que Gilles, un gérant reconnu dans le monde de la musique, la prenne sous son aile alors que Tino, un jeune italien travaillant dans le restaurant de ses parents, refoule ses attirances homosexuelles pour ne pas subir les jugements d'autrui.

Synopsis © Cinoche.com

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Louis-Paul Rioux
Cote: 4 (Bon)

Daniel Roby livre une mise en scène dynamique, aux mouvements de caméra complexes et précis, tandis que le montage jongle habilement avec les histoires entrecroisées des sept protagonistes.

24imag
Helen Faradji

Funkytown n'est pas un film modeste, gagne-petit, humble. Funkytown est plutôt un film qui a soif, qui s'envisage dans la durée, qui a le regard fier et fiévreux, comme celui de ces danseurs d'un soir venus là se faire reluquer.

Lecinema.ca
40%
Martin Gignac
Cote: 2 étoiles

Ambitieux mais ultimement décevant, Funkytown est un projet sans réelle âme discernable, bilingue afin de toucher les deux solitudes, mais qui s'éparpille beaucoup trop.

Journal de Montréal
80%
Michelle Coudé-Lord
Cote: 4 étoiles

Un casting convaincant, un décor qui respecte parfaitement l'époque, une musique qui est un personnage en soi, Funkytown est définitivement un party réussi où l'humain gagne et perd.

Voir
60%
Manon Dumais
Cote: 3 étoiles

Pari réussi pour le réalisateur Daniel Roby et le scénariste Steve Galluccio d'avoir livré, sans trop verser dans le cliché et l'excès, une synthèse crédible et captivante de l'effervescente ère disco québécoise.

Ruefrontenac.com
70%
Philippe Rezzonico
Cote: Trois étoiles et demi

Si Funkytown s'éparpille quelque peu et perd de son rythme en chemin, il a le mérite de dépeindre une foule de personnages secondaires avec un minimum de chair, ce qui est plutôt rare dans ce genre de film.

La Presse
70%
André Duchesne
Cote: 3 étoiles et demi

La réussite de ce portrait, le réalisateur la doit beaucoup au jeu des acteurs principaux. Avec au premier plan un Patrick Huard en pleine possession de ses moyens.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.