Affiche du film  Comme des bêtes
© Universal Pictures

Comme des bêtes

Version en français
v.o.a. : The Secret Life of Pets
8 juillet 2016

Une gâterie pour humains

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Illumination Entertainment est une compagnie de production que je respecte énormément. D'abord pour avoir créé les Minions, ensuite pour proposer presque immanquablement des oeuvres intelligentes et divertissantes pour petits et grands. The Secret Life of Pets ne fait pas exception, au contraire. Le film d'animation est du bonbon, une gâterie pour les humains de tous âges.

Le personnage principal, Max, est un petit chien domestique des plus sympathique et ses principaux acolytes; son nouveau coloc Duke, la proprette Gidget, le chat glouton Chloé, le chien-saucisse ingénieux Buddy et le pug hyperactif Mel sont tous très attachants. Les membres de la bande des délinquants, tapis dans les égouts et menés par le machiavélique lapin Ponpon, s'avèrent moins charmants au départ, mais finissent aussi par gagner notre coeur.

Le long métrage est rempli de références amusantes au monde des animaux domestiques. Ceux qui possèdent de petites bêtes à la maison auront irrémédiablement envie de les cajoler après la projection. Parce qu'en plus de proposer des clins d'oeil savoureux à certains éléments de cet univers animal (le chien qui tente de parler à ses copains au parc à chiens, mais qui est continuellement ramené par la laisse rétractable de son maître est mon coup de coeur), la production propose un message d'ouverture et de respect envers nos petits protégés domestiqués.

The Secret Life of Pets déborde également d'action. L'évasion spectaculaire de la finale vous entraînera au-devant de votre chaise. Bien que parfois fougueux, le long métrage ne suggère aucune séquence particulièrement effrayante, donc idéale pour toute la famille. De plus, le film ne dure que 1 heure 27 minutes, une durée parfaite pour une oeuvre de ce type et pour son public cible.

Il faut mentionner ici la superbe traduction québécoise de Comme des bêtes. Sans être dans le slang québécois, le film nous propose un langage familier accessible et soigné. Les blagues, qui ne sont pas toujours une paire de manches à traduire, ont été habilement francisées et on a même traduit les éléments de texte dans le film, ce que Disney fait depuis plusieurs années et qu'on apprécie toujours autant. Donc, aucune gêne à aller voir la version française!

Encore pour reprendre les bonnes pratiques de Disney, Illumination Entertainment propose un court métrage avant The Secret Life of Pets, mettant en scène nulle autre que les célèbres Minions. Celui-ci fera, sans aucun doute, éclater de rire les petits, mais s'avèrera plutôt quelconque pour les adultes (à moins bien sûr d'être comme moi et de s'esclaffer comme une démente à la seule vue de ces petits bonshommes jaunes au langage primal). Mentionnons aussi que la 3D est plutôt réussie, même si on finit, comme toujours, par l'oublier...

Finalement, en français ou en anglais, en 3D ou en 2D, à 7 ou 77 ans, The Secret Life of Pets est un délice auquel on succombe sans condition.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Elizabeth Lepage-Boily

Mes dernières critiques

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.