Affiche du film  Bob l'éponge, le film : Éponge à court d'eau
© Paramount Pictures

Bob l'éponge, le film : Éponge à court d'eau

Version en français
v.o.a. : The SpongeBob Movie: Sponge Out of Water
6 février 2015

Pâté de crabe

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Je ne suis pas une adepte de Bob l'éponge. Je ne connais pas beaucoup son univers et donc je ne peux affirmer si ce nouveau film respecte entièrement l'esprit débridé de l'éponge carrée, mais il y a certainement des éléments qui nous prouvent que la folie qui a fait la réputation de Bob n'a pas été négligée ici. On y retrouve des dauphins magiques du futur, des guerres des condiments, des répliques déphasées comme : « Tous les personnages secondaires avec moi » et des poissons anthropomorphes, habillés en sadomasochistes en pleine psychose. Il faut avouer que pour les non-initiés, l'univers de Bob l'éponge est assez perturbant, mais comme cet humour burlesque fait partie de la signature de la série, il serait mal vu de se plaindre de sa présence dans le film qui s'en inspire...

On nous a vendu dans la bande-annonce la sortie de l'eau de l'éponge carrée et ses amis. On a même pris la peine de le spécifier dans le titre « The SpongeBob Movie: Sponge Out of Water », mais il est assez décevant d'apprendre que les personnages ne font qu'un très court passage sur la terre ferme, qui se résume dans les quinze dernières minutes. Donc, conscients que cette extraction devait représenter l'essence du film, nous sommes toujours en attente, n'appréciant pas le reste de l'histoire. On oublie parfois à quel point la campagne promotionnelle a un impact important sur notre approche d'une production. En nous promettant une sortie de l'eau, on nous crée des attentes et quand on réalise qu'elles ne représentent qu'une infime partie d'un tout, on ne peut cacher notre déception.

The SpongeBob Movie: Sponge Out of Water devrait, par contre, plaire aux fans de la première heure et aux enfants qui le découvre, puisqu'il comprend un large arsenal de ses blagues de premier niveau - très peu subtiles - qui ont fait la réputation de Bob et qui amuse tant les petits. Le film est habilement introduit par un pirate, joué par Antonio Banderas, qui raconte une histoire à des goélands. Grâce à ce personnage, la sortie de l'eau est savamment justifiée et le récit, soigneusement bouclé.

Pour ceux qui seraient complètement étrangers à l'univers de Bob l'éponge, les scénaristes ont pris le temps de faire une mise en contexte efficace en début de parcours, mais comme cet univers s'avère particulièrement déroutant pour les novices (toujours entre le sarcasme, la dérision et les bons sentiments), l'introduction n'est pas suffisante à l'assimilation du genre. On comprend rapidement qui sont les bons et les méchants, mais comme ils changent de camps allègrement, le profane est rapidement désarmé. À leur manière, les créateurs ont tout de même su intégrer des valeurs d'amitié, de solidarité et de courage, mais, encore là, il faut savoir décoder leur folie avant d'apercevoir les morales qu'ils y ont glissées.

Finalement, The SpongeBob Movie: Sponge Out of Water s'adresse probablement à un bassin d'initiés. Les plus novices auront bien du mal à consentir aux balises de ce film de Paul Tibbitt.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Elizabeth Lepage-Boily

Mes dernières critiques

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.