Avengers : L'ère d'Ultron

Version en français
v.o.a. : Avengers: Age of Ultron
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec
Disponible en 3D

Durée

2h21

Genre

Aventures fantastiques

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

1 mai 2015

Date de sortie du DVD

2 octobre 2015

Synopsis

Après avoir défait l'Hydra et récupéré le sceptre de Loki, contenant la pierre de l'esprit, Tony Stark, aidé de Bruce Banner, tente une expérience scientifique avec celle-ci, pour créer une intelligence artificielle supérieure à Jarvis. Pourtant, l'expérimentation tourne mal et naît Ultron, une conscience robotisée aux desseins machiavéliques. Les Avengers devront unir leurs forces pour le vaincre, mais plusieurs obstacles seront mis sur leur chemin. Ils devront notamment affronter deux êtres optimisés, Scarlet Witch et Quicksilver, issus de l'armée de Strucker et de l'Hydra, qui se joindront au rang d'Ultron.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Producteurs

Studio de production

  • Marvel Studios

Distributeur au Québec

  • Walt Disney Pictures Canada
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Georges Privet
Cote: 4 (Bon)

Cette suite généralement satisfaisante est plus sombre et complexe, mais aussi moins surprenante et jouissive que l'épisode inaugural, paru en 2012.

Le Soleil
60%
Éric Moreault
Cote: 3 étoiles

La distribution est à l'image du film : démesurée. Et que de talent sous-utilisé! 

Ton Canapé
80%
Michael Blouin
Cote: 8/10

Sinon, Avengers : Age of Ultron délivre ce quoi on attend de lui, c’est-à-dire des scènes d’action explosives à en donner des frissons.

Séquences
50%
Luc Chaput
Cote: 2 1/2 étoiles

Les montagnes russes, concoctées par Whedon et mises en place avec l’aide des 5 000 personnes environ du long générique final, procurent donc un amusement vite oublié.

Panorama-Cinéma
70%
Alexandre Fontaine Rousseau
Cote: 7/10

En ce sens, Age of Ultron se regarde très exactement comme on lit un comic book – c’est-à-dire en sachant pertinemment bien qu’aucune conclusion n’est possible, que tout mène éventuellement à autre chose et qu’il y aura dans toute cette offre pléthorique du bon comme du moins bon.

La Presse
70%
Sonia Sarfati
Cote: 3 1/2 étoiles

Des bémols, mais pas assez pour dire que l'auteur-scénariste se trahirait ici.

Canoë
90%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 4,5/5

Avec beaucoup de grâce, d’élégance et de subtilité scénaristique, il laisse la voie libre à ses successeurs Anthony et Joe Russo, tout en ayant imprimé à l’univers cinématographique de Marvel sa touche si particulière.

Rogerebert.com
60%
Matt Zoller Seitz
Cote: 3 étoiles

It's a shame to think that this film will be dog-piled for its imperfections rather than applauded for trying to prove that a seemingly inflexible genre can bend into strange and surprising shapes.

Cinema Blend
80%
Sean O'Connell
Cote: 4 étoiles

And so long as the movies maintain this level of quality, it's a universe we'll continue to enjoy revisiting time and time again. 

Cinéfilic
50%
Miryam Charles
Cote: 2 1/2 étoiles

Malgré des thèmes intéressants, rien ne ressort toutefois vraiment de l'ensemble et le film manque de la marque de son réalisateur.

Joblo.com
80%
Eric Walkuski
Cote: 8/10

There's little question that the hardcore Marvel fans will eat it up - seeing Iron Man in his Hulkbuster suit fight the Hulk is worth the price of admission alone - but you don't have to be a fanboy to enjoy Whedon's biting sense of humor, nor his talent for borderline-crazy action sequences.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

Avengers: Age of Ultron succeeds in the top priority of introducing a worthy opponent for its superheroes and giving the latter a few new things to do, but this time the action scenes don't always measure up and some of the characters are left in a kind of dramatic no man's land.

Rolling Stone
70%
Peter Travers
Cote: 3 1/2 étoiles

That makes Age of Ultron Whedon's last Avengers hurrah. And the monumental battle between gods and monsters that he stages to end the film does him proud. Bravo.

Variety
Scott Foundas

It helps that the actors by now wear these roles as comfortably as second skins — an enviable model that those forthcoming superhero alliances, ''Fantastic Four'' and “Justice League,” can only hope to follow.

The Wrap
Alonso Duralde

It may well be that we’ll eventually stop looking at these Marvel films as discrete, individual experiences rather than chapters in an epic binge-watch, but even by those standards, “Avengers: Age of Ultron” feels like a solid but overstuffed episode, one more concerned with being connective tissue than anything else.

Entertainment Weekly
75%
Chris Nashawaty
Cote: B-

Someone wants to destroy the world, but none of our heroes is ever in any jeopardy. With sequels already lined up for the next decade, how much danger could any of them be in? They’re too valuable to the bottom line. And where’s the excitement in that?

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.