72 heures

Version en français
v.o.a. : Get Him to the Greek
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h49

Genre

Comédie

Origine

  • États-Unis

Sortie partout au Québec

4 juin 2010

Date de sortie du DVD

28 septembre 2010

Synopsis

Un jeune employé timide de la compagnie de disques Pinacle est envoyé à Londres afin de ramener le rockeur Aldous Snow à Los Angeles à temps pour le concert qu'il doit donner au Greek Theater, tout en s'arrêtant à New York et Las Vegas. Sa relation amoureuse avec une jeune médecin s'en verra grandement affectée alors que le rockeur, aux prises avec une forte dépendance à l'alcool et aux drogues, lui fait vivre plusieurs soirées endiablées et le met dans l'embarras en ratant systématiquement ses vols. Au cours de leur périple, les deux hommes apprennent à se connaître et vivent une expérience qui va changer leur vie.

Synopsis © Cinoche.com

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Cependant, le scénario est informe et les gags outranciers deviennent vite répétitifs. Sean Combs et Rose Byrne volent souvent la vedette aux deux acteurs principaux.

Lecinema.ca
40%
Martin Gignac
Cote: 2 étoiles

En fait, le simple fil conducteur est étiré sur 109 longues minutes où les blagues ont tendance à se répéter inlassablement. Une bien mauvaise idée, surtout que le rythme est déficient et que la mise en scène, extrêmement limitée, ne sait jamais vraiment comment se servir de son agréable trame sonore, qui peut notamment compter sur des airs entraînants de Goldfrapp et de Mars Volta.

Voir
60%
Kevin Laforest
Cote: 3 étoiles

Comme dans la majorité des productions de Judd Apatow, la qualité des gags varie grandement de l'un à l'autre. Mais au final, Get Him to the Greek est hilarant assez souvent pour valoir le détour.

The Gazette
60%
Katherine Monk
Cote: 3 out of five

Brand's screen appeal actually came as a significant revelation, because he's frequently just obnoxious and vain, but with some decent writing and a startling amount of performance depth, he delivers a broken rocker's fractured soul to the screen.

La Presse
60%
Aleksi K. Lepage
Cote: 3 étoiles

Surprise : Get Him to the Greek respecte son mandat de grosse comédie franchement débile.

Cinema Blend
70%
Katey Rich
Cote: 3,5 étoiles

The fact that much of Greek is funny - crassly funny, sometimes obviously funny - saves it, and may even allow you to forgive its indulgences and sing along to the song about furry walls at the end.

USA Today
50%
Claudia Puig
Cote: ** 1/2 (out of four)

The concept is inspired, and the movie has some very funny moments. But about halfway through this long weekend, the frantic tale grows flimsy. The improvisational charm of Russell Brand as Snow becomes as weedily thin as the comic himself.

The Los Angeles Times
Betsey Sharkey

The film's funny and compelling moments are overshadowed by all the raunchiness.

Variety
Brian Lowry

Yet "Sarah" director Nick Stoller has mostly pulled it off, capitalizing on the wretched excess the rocker lifestyle embraces to deliver a number of gross-out moments almost worthy of "The Hangover."

The New York Times
A. O. Scott

But Aldous, played by the brilliantly unpredictable Russell Brand, is more than a pop-culture museum piece or a MacGruber-like bit of sketch comedy nonsense. He has feelings, ideas and a dollop of talent to go with the uncontrolled appetites; even though he's narcissistic and self-destructive, he is also kind of fun to hang around with.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.