127 heures

Version en français
v.o.a. : 127 Hours
v.o.a.s.-t.f. : 127 heures
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h34

Genre

Drame

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

26 novembre 2010

Date de sortie du DVD

1 mars 2011

Synopsis

Le jeune alpiniste Aron Ralston se rend dans les collines de Moab, en Utah, pour une excursion en solitaire. Il fait la rencontre de deux marcheuses égarées, passe quelques heures avec elles et reprend sa route, seul. Suite à un faux pas, il se retrouve coincé, dans une crevasse, avec la main droite sous une pierre qu'il n'arrive pas à déplacer. Ses réserves d'eau sont basses et personne ne sait où il est. Afin de survivre, Aron devra se résoudre à amputer son bras droit. Mais pendant les quelques jours qu'il passe dans cette crevasse, il se remémore les circonstances qui l'ont mené là.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Everest Entertainment
  • Cloud Eight Films
  • Pathé Entertainment

Distributeur au Québec

  • 20th Century Fox
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Louis-Paul Rioux
Cote: 4 (Bon)

Danny Boyle met en scène avec son inventivité habituelle cette adaptation survitaminée du livre autobiographique d'Aron Ralston.

Lecinema.ca
60%
Martin Gignac
Cote: 3 étoiles

Troublante histoire vraie qui bénéficie de la réalisation survitaminée de Danny Boyle et de l'intense prestation de James Franco, 127 Hours préfère divertir plutôt que de s'intéresser à la psychologie de son personnage principal.

Voir
60%
Manon Dumais
Cote: 3 étoiles

S'y retrouvent concentrés les éléments qui font de 127 Hours non le banal compte rendu d'un fait divers authentique, mais un divertissement intelligent, c'est-à-dire l'humour et le courage de Ralston, la générosité de Franco et l'ingéniosité de Boyle.

The Gazette
90%
Katherine Monk
Cote: 4.5 out of five

Fortunately for movie fans, Danny Boyle is a master stalker of our eely nature. The director responsible for such diverse efforts as Slumdog Millionaire and Trainspotting has revealed a rare talent for slicing straight through social artifice, and nowhere is this talent more apropos than the incredible story of Aron Ralston.

La Presse
80%
Sonia Sarfati
Cote: 4 étoiles

Un tour de force exécuté par ce formidable acteur qu'est James Franco et filmé par un Danny Boyle au sommet de son art: ensemble, ils ont su rendre tangibles le découragement aussi bien que l'espoir, le rire aussi bien que les larmes, la détermination aussi bien que l'horreur.

Cinema Blend
80%
Josh Tyler
Cote: 4 stars

There's only so much you can do with a movie like 127 Hours. Director Danny Boyle does all of it, but in the end his film still hinges almost entirely on the performance of James Franco.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.