dossier
Mardi 29 mai 2012 à 16h45

Visite de plateau : Roche Papier Ciseaux

Photo Par Karl Filion
Sur le plateau de Roche, papier, ciseaux

Les médias étaient conviés hier soir à une visite du plateau de Roche Papier Ciseaux, le premier long métrage de Yan Lanouette Turgeon, qui est en tournage à Montréal jusqu'au 16 juin.

Le film racontera l'histoire de plusieurs personnages, dont : Boucane, un jeune autochtone, Normand, un ancien caïd maintenant contraint à des boulots de petit homme de main, de Lorenzo, un vieil Italien ruiné, de Muffin, le bras droit du chef des triades chinoises montréalaises, et de Vincent, un médecin radié oeuvrant maintenant pour la pègre chinoise.

Roy Dupuis et France Pilotte étaient tous les deux au travail pour cette journée de tournage. Le réalisateur nous la décrit : « C'est une scène entre Vincent, le personnage joué par Roy Dupuis, et Pierrette, le personnage joué par France Pilotte, qui poursuivent une partie d'échecs qu'ils ont entamée déjà depuis un petit bout de temps, et ils ont un échange sur ce que Vincent aura à faire dans les prochains jours. C'est une scène de dialogue entre les deux personnages. »

Beaucoup d'acteurs hétéroclites composent la distribution. « C'est tributaire de la forme du film, qui est un film en trois segments, c'est sûr qu'il y a beaucoup de personnages qui se recroisent, qui se rencontrent à certains moments donnés. Les histoires étant singulières par rapport aux autres, ce sont quand même des univers en soi, donc c'est sûr que le casting reflète un peu cet éclatement narratif. »

Vos acteurs ont-ils une qualité qui les unit? « J'aime beaucoup les traits, je regarde beaucoup les traits, j'aime beaucoup les visages. J'aime quand on sent la vie chez certains personnages, j'aime les visages au naturel. Je cherche ça beaucoup chez les gens que je mets devant la caméra. » Est-ce que de les choisir est la majeure partir du travail? « Ça dépend des scènes. La majorité du temps ils me font bien paraître parce que je les ai bien choisis. »

Votre réalisation s'intéresse-t-elle spécialement à leurs visages? « Dans les cinéastes que j'apprécie, j'aime beaucoup les différences de focales extrêmes. Je trouve ça intéressant d'aller dans un gros wide shot d'establishing paysage et de tomber après ça dans un close-up. Ça peut refléter ça un peu aussi. C'est un film de personnages, donc j'essaie d'adopter un point de vue pour chacune des scènes. »

Faut-il parfois faire des choix difficiles lors du tournage? « Le cinéma, avec un grand C, c'est souvent pour « compromis ». Mais je suis choyé d'être dans cette situation de compromis-là, je suis content d'enfin tourner, ça faisait sept ans qu'on travaillait sur le scénario quand on a été financé, donc pour faire le film on est prêt à faire des compromis. On est prêt à ça. »

Roche Papier Ciseaux sera distribué par Filmoption International et devrait prendre l'affiche en 2013.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.