dossier
Vendredi 23 juillet 2010 à 14h00

Visite de plateau : Le sens de l'humour

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily
Louis-José Houde, Michel Côté et Benoît Brière sur le plateau du film Le sens de l'humour

Émile Gaudreault, l'homme derrière De père en flic, le succès estival de l'an dernier, est présentement en tournage de son prochain film, Le sens de l'humour. Cette comédie mettra de nouveau en vedette l'humoriste Louis-José Houde et l'acteur Michel Côté. Cette fois, Benoît Brière se joint au duo en tant que coéquipier du personnage qu'incarne Houde.

Le tournage du film, qui a débuté le 8 juillet dernier à L'Anse St-Jean, s'est déplacé à St-Urbain, dans La Malbaie, pour environ deux semaines. L'équipe a construit une grange et une maison sur une terre de cultivateur dans les montagnes. Le tournage se terminera à Montréal, pour filmer les scènes intérieures, en août.

Luc et Marco sont deux humoristes de second ordre qui sillonnent les petites salles de spectacle du Québec. À chaque soir, ils choisissent une tête-de-turc qu'ils ridiculisent au grand plaisir des spectateurs. À Anse-au-Pic, petite ville en bordure du Saguenay, ils humilient Roger Gendron, cuisinier timide du snack-bar de la place. Très mauvais choix, car le cuisinier, mésadapté social, est aussi un tueur en série. Le lendemain matin, nos deux comiques se réveillent dans une cage, à la merci de Roger Gendron, déterminé à se venger. En échange de leurs vies, ils proposent au tueur de lui enseigner l'art de la comédie, de faire de lui un homme drôle et populaire. Roger Gendron accepte. Les deux humoristes ne réalisent pas l'énormité de la tâche qui les attend!

Le réalisateur décrit le film « un peu comme Pygmalion, un peu comme Shéhérazade. En même temps, c'est une comédie avec un tueur, mais c'était important pour moi qu'il n'y ait rien de glauque, rien de sordide. »

Le personnage de Louis-José Houde, Luc Dubé, est très loin de la personnalité de l'acteur : « Il est brillant, il a des bonnes idées, mais il ne l'a pas du tout au niveau du contact avec le public, il n'est pas du tout charismatique, il n'aime pas vraiment le monde. C'est un défi pour moi puisqu'on va tourner des scènes de spectacle et j'aurai à être vraiment mauvais sur scène, ce qui n'est pas tout à fait mon but quand je fais ça dans la vie. Quand je m'imaginais le personnage, je pensais exactement à l'inverse de ce que je suis. Surtout pour les scènes de scène, je vais tenter d'être vraiment l'opposé de moi-même. »

L'humoriste, qui vient de terminer la tournée de son deuxième spectacle, est très heureux de retrouver son partenaire de De père en flic. « C'est très réconfortant de retrouver Michel Côté, puisqu'en plus d'être un grand acteur, il est devenu un bon ami. Je n'ai pas fait beaucoup de films encore alors j'ai encore besoin de ses conseils. Michel, il est très très passionné de cinéma, et c'est une joie qu'il aime partager. » Benoît Brière, qui s'ajoute au duo cette année, est très heureux de se joindre à l'équipe. « Michel et Louis-José c'est un team efficace que tu ne sépares pas. » Il incarnera le partenaire scénique de Houde. « C'est très agréable de travailler avec Louis-José, c'est un gars extrêmement généreux, extrêmement simple, c'est un talent naturel. On a une très très belle complicité, on se relance, ça été spontané. Je me considère vraiment privilégié de travailler avec ces deux-là. »

Michel Côté incarne quant à lui un tueur en série, un personnage très complexe psychologiquement. « Il y a quatre personnages dans mon personnage. Il est très timide, très réservé, mais par contre lorsqu'il est dans sa grange avec deux gars attachés il a davantage le contrôle de la situation. Il faut que les gens soient attachés, s'ils ne le sont pas il redevient fragile. Il a également un volet avec son père et une histoire d'amour, dont je ne peux pas trop vous parler parce qu'il faut tout de même garder quelques secrets. Je tente de gérer cette quadruple personnalité comme je peux, on ne tourne pas en continuité alors ce n'est pas évident, mais à date on essayé les quatre volets du personnage et ils semblent bien fonctionner. »

Le thème principal du film, le sens de l'humour, est une chose très délicate selon Michel Côté : « Dans Broue, si un soir on a un petit chat dans la gorge au début d'une grande tirade ou à la fin d'un punch, le punch ne marchera pas. Si quelqu'un se lève dans la première rangée quand toi tu essaies de construire ta blague, il n'y aura aucun rire, les gens sont distraits une seconde et on perd l'humour. C'est cet aspect du rire qu'on essaie d'expliquer dans le film. Mais ce n'est pas un cours de comédie, c'est une comédie. »

Lorsqu'on demande à Émile Gaudreault s'il prévoit faire un De père en flic 2, il dit attendre la bonne idée. « Les distributeurs et les producteurs veulent évidemment un De père en flic 2, Michel et Louis-Josée seraient sûrement partants également, mais avec Ian Lauzon, celui avec qui j'ai écrit le scénario, on se disait que si vraiment nous avions une bonne idée peut-être qu'on pourrait faire une suite, mais on ne le fera pas simplement pour le faire, il faudrait être stimulé. »

Le sens de l'humour prendra l'affiche le 8 juillet 2011.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Mardi 1 juin 2010 à 09h25) La production est amorcée pour Le sens de l'humour
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.