dossier
Vendredi 4 juin 2010 à 09h35

Visite de plateau : French Immersion

Photo Par Karl Filion
Sur le plateau de French Immersion

Les médias étaient conviés sur le plateau du film québécois French Immersion, le premier long métrage du producteur et scénariste Kevin Tierney tourné ces jours-ci à Saint-Césaire, en Estrie. La ville est transformée pour l'occasion en Saint-Isidore-du-Coeur-de-Jésus, où est située une école d'immersion française fréquentée par des étudiants de tous les horizons qui ont le même objectif : apprendre le français.

Pascale Bussières, Robert Charlebois, Yves Jacques, Rita Lafontaine, Marcel et Laurence Leboeuf , Monique Spaziani, Jacob Tierney et Karine Vanasse, en plus des acteurs canadiens Colm Feore, Olunike Adeliyi (How to Stay Sane in Paris), Martha Burns (Love and Savagery), Gavin Crawford (This Hour Has 22 minutes) Fred Ewanuick, (Love and Other Dilemmas) complètent la distribution.

Le scénariste Jefferson Lewis parle de l'origine du film : « Tout ça est basé sur la réalité de ce qui se passe dans les écoles d'immersion. Les gens arrivent sans aucune connaissance de la langue qu'ils vont apprendre, ils vivent dans des familles d'accueil. Ils redeviennent des enfants. C'est un camp d'été pour adultes. »

Le réalisateur poursuit : « Quand on arrive au camp d'été : il pleut, ça pue, les gens sont plates et on écrit à sa mère qu'on veut rentrer à la maison. Deuxième semaine,  le soleil sort, on se trouve une blonde, on fume un joint, je sais pas quoi... et personne ne veut rentrer. C'est ça la structure de l'histoire. C'est vraiment très sophistiqué... that's a joke. »

Passant pour la première fois derrière la caméra, Kevin Tierney est très excité par ce nouveau rôle. « Quand tu es producteur, tu penses que tu es Dieu. Quand tu es réalisateur, tu es vraiment Dieu. C'est ça la différence. Ici, tout le monde est prêt à faire quelque chose pour toi! J'adore ça! »

Son fils, Jacob Tierney, qui a réalisé The Trotsky, a un rôle dans le film. « On ne s'entend pas bien. Je ne le connais pas beaucoup... » Lui as-tu donné des trucs? « Je n'offre pas de trucs... Il y a beaucoup d'expérience, il s'amuse tellement, c'est vraiment cool pour moi de le voir comme ça. » A-t-il un défaut? « Oui! Il rit pendant les prises. C'est énervant... il est trop bon public. »

Le film prendra l'affiche le 1er juillet 2011, jour de la Fête du Canada. TVA Films assurera la distribution du film.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Mardi 25 mai 2010 à 10h44) Début du tournage de French Immersion
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.